Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Actualité, agenda, événements > Archives, documents, reportages > Mémoire d’événements... > A la mémoire de Mgr Romero

A la mémoire de Mgr Romero

JPEG - 8.7 ko
Mgr Oscar Romero


Vendredi 19 mars 2010, un hommage était rendu à la cathédrale d’Evry,à Mgr Oscar Romero, archevêque de San Salvador, assassiné il y a 30 ans, alors qu’il célébrait l’eucharistie. En présence de Mgr Bobière, Vicaire Général ; de M. Manuel Valls, député-maire d’Evry, de Mme Lorena Sol, ambassadrice du Salvador à l’Unesco, de Mme Isabel de la Sola, chargée d’affaire a.i, de l’ambassade du Salvador en France, du père Maurice Barth qui a bien connu Oscar Romero, de Mme Devillers, présidente du Comité Salvador d’Evry…

La première partie de cette commémoration fut une célébration eucharistique, présidée par Mgr Bobière , vicaire général, dans la cathédrale de la Résurrection d’Evry.

JPEG - 23.3 ko
Célébration présidée par Mgr Bobière
JPEG - 19.5 ko

JPEG - 22 ko
JPEG - 24 ko

Extraits de l’homélie de Mgr Alain Bobière, Vicaire Général
… En 1984, sur la demande du Comité Salvador d’Evry, Mgr Herbulot, alors évêque d’Evry et M. Jacques Guyard, prédécesseur de M. Valls à la mairie d’Evry ont désiré marquer ce quartier des Droits de l’homme par un homme solidaire des petits. Ils ont choisi Mgr Romero assassiné en mars 1980 en Salvador alors qu’il y était archevêque et combattait pour défendre les petits et ceux qui cultivent la terre. Celui-ci se savait alors menacé, mais il luttait car pour lui, tout homme qui disparaissait était un Christ au cœur de l’humanité. Il était la voix, le cœur des pauvres. Il voulait une Eglise debout, qui n’a pas peur et qui, en l’Evangile détient l’arme de la liberté et de la vérité…
A l’occasion de ce 30ème anniversaire, le gouvernement de Santiago et le président Fuentes vont inaugurer une stèle à la mémoire d’Oscar Romero, en signe de réconciliation et de pardon. Prions pour que la justice soit au fronton de nos gouvernements et de nos églises, afin que l’homme soit debout.

JPEG - 23.6 ko
JPEG - 20.8 ko
JPEG - 24.1 ko

JPEG - 25.4 ko
Te piedo la paz

Chant vénézuélien d’action de grâce « Te piedo la paz » (Je te demande la paix)

Un deuxième temps culturel, suivi par un grand nombre de personnes était organisé dans la salle de conférence de la cathédrale.
Après un chant en espagnol, écrit pour Mgr Romero, M. Valls prit la parole, soulignant à quel point ce dernier était objet d’admiration de tout un peuple. « Cet hommage est rendu à un homme d’Eglise, à une voix éprise de paix et de justice, dépassant les clivages politiques, apôtre de la justice sociale. Son message demeure et est à l’honneur ce soir… »

JPEG - 18.3 ko
Isabel de Sola
chargée d’affaire à l’ambassade
JPEG - 21.4 ko
Manuel Valls
député-maire d’Evry
JPEG - 14.7 ko
Lorena Sol
ambassadeur à l’UNESCO
JPEG - 25 ko

Chant écrit pour Mgr Romero le jour de sa mort


Mme Isabel de Sola
a aussi témoigné : « Mgr Romero a transcendé le temps et les distances. 3à ans plus tard, la paix est achevée et notre jeune démocratie en place. La liberté d’expression est maintenant présente au Salvador. Cette soirée est l’occasion de resserrer les liens entre notre pays et la communauté d’Evry car il y a encore à faire contre la violence et la pauvreté. Les portes de notre ambassade sont toujours ouvertes pour vous accueillir… »

JPEG - 21.7 ko
Mme Devillers,
présidente du Comité Salvador
JPEG - 19 ko

Père Maurice Barth

Le père Maurice Bath, 94 ans, était proche d’Oscar Romero et a traduit son journal :

« La cathédrale était bondée lorsqu’il célébrait, ainsi que la place devant la cathédrale. Les gens parcouraient parfois 100 km à pied, en bus pour venir le voir. Ses homélies qui duraient une heure étaient écoutées dans tout le pays, via la radio diocésaine. Il était le pasteur du peuple. Il disait que si on l’assassinait, il renaîtrait avec son peuple. Il était l’évêque des pauvres. »

La soirée s’est terminée autour d’un buffet convivial et de l’exposition du peintre Mario César Marti (né à San Salvador en 1940) marquée par sa résistance à la dictature militaire.

JPEG - 17.7 ko
Mario César Marti
JPEG - 14.6 ko

JPEG - 20.1 ko

La parabole des talents
une vidéo du Jour du Seigneur

La Croix