Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Découvrir l’Église en Essonne > Mouvements, services, solidarité > L’Église est aussi en prison

L’Église est aussi en prison

L’Evangile est Bonne Nouvelle pour les pauvres et les pécheurs : il résonne particulièrement en prison, dans ce lieu où les personnes sont privées de liberté, portent le poids de leurs actes, se retrouvent souvent seules. Mais derrière les barreaux, ce sont des hommes, des femmes…

Le Pape François aux aumôniers de prison italiens en octobre 2013 : "Le Seigneur est proche, mais dites-le par les gestes, par les paroles, par le cœur, que le Seigneur ne reste pas à l’extérieur, ne reste pas à l’extérieur de leur cellule, ne reste pas à l’extérieur des prisons, mais qu’Il est à l’intérieur, Il est là. Vous pouvez dire cela : le Seigneur est à l’intérieur avec eux ; Lui aussi est un détenu, encore aujourd’hui, prisonnier de nos égoïsmes, de nos systèmes, de tant d’injustices, car il est facile de punir les plus faibles, mais les gros poissons nagent librement dans les eaux. Aucune cellule n’est isolée au point d’exclure le Seigneur, aucune ; Il est là, Il pleure avec eux, Il travaille avec eux, Il espère avec eux ; son amour paternel et maternel arrive de partout.

Vivre la Bonne Nouvelle, c’est se rendre compte que l’on s’intéresse à ce que l’on est et pas à ce que l’on a fait. Ça m’a permis de pouvoir être à l’écoute de mon prochain et de l’aider à trouver son chemin de liberté, comme on m’a aidé à trouver le mien ." (Une personne détenue.)

Les responsables pastoraux et tous les membres des communautés chrétiennes sont appelés à s’intéresser à cette part de l’Eglise qui est en prison et à développer avec elle une plus grande collaboration et une vraie communion.

" C’est obligé que l’Eglise soit en prison pour réaffirmer la dignité de l’homme. L’Eglise en prison est indispensable parce que l’aumônerie peut alerter ." (Une personne détenue.)

En effet, une équipe d’aumônerie de prison est envoyée en mission par l’Evêque du diocèse.
Les membres de cette équipe, qu’ils soient laïc, prêtre ou diacre, partagent la charge pastorale.

Des aumôniers et « aumônières » rencontrent individuellement des personnes détenues en leur rendant visite dans leur cellule ; d’autres animent des groupes bibliques hebdomadaires.

" Rencontrer l’aumônier, c’est trouver un confident qui ne jugera pas mais bien au contraire qui va écouter et aider dans le dialogue, rendre la dignité dans laquelle on va reconstruire et retrouver sa spiritualité. " (Une personne détenue.)

" Partager en groupe d’aumônerie permet de se connaître et d’avoir un autre regard sur la personne ; c’est une bonne nouvelle car Jésus ne fait pas de distinction. " (Une personne détenue.)

L’aumônerie organise chaque fin de semaine des célébrations liturgiques à l’intérieur de la prison avec les personnes détenues et des équipes d’accompagnants occasionnels qui animent les chants et offrent aux personnes incarcérées un lien avec le monde extérieur.

" Je pense que les liens entre tous les intervenants sont bien et indispensables pour une réelle réinsertion. " (Une personne détenue.)

Personnes détenues et membres des équipes d’aumônerie, c’est ensemble qu’ils sont chercheurs de Dieu. Les rencontres, l’humanité partagée, les prières, l’accueil de la présence de Dieu dans la Parole et l’eucharistie, transforment et enrichissent profondément chacun.

Aumônerie Catholique
de la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis
7, avenue des Peupliers
91705 Fleury-Mérogis

Contact
Coordinateur de l’équipe d’aumônerie :
Danièle Roche
06 76 73 00 56
Mail - Site

Comment faire durer mon couple ?
en lien avec le synode sur la famille à Rome
Une vidéo du Jour du Seigneur En 2 minutes, le P. Cédric Burgun, prêtre de la Communauté de l’Emmanuel, vous délivre sa recette de l’amour durable, inspirée du pape François. 3 ingrédients suffisent !

La Croix