Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Culture, Tourisme et Patrimoine > Découvrir les églises du diocèse > Longpont-sur-Orge Notre-Dame-de-Bonne-Garde

Longpont-sur-Orge
Notre-Dame-de-Bonne-Garde

Un peu d’histoire...

Erigée en basilique en 1913 par Pie X, Notre Dame de Bonne Garde de Longpont est l’un des plus anciens lieux de pèlerinage de l’Ile de France, sur l’un des chemins de Saint Jacques de Compostelle. Commencée en 1031, sous l’initiative de Guy, Seigneur de Monthléry et de sa femme Hodierne, un prieuré clunisien y fût installé en 1061 (détruit à la Révolution).
Son édification s’est étalée sur deux siècles environ, témoignant de plusieurs styles. Le plan initial, croix latine, très simple subsiste encore. Elle a été reconstruite au 19ème siècle, mais on a conservé au delà des formes romanes primitives, des voûtes gothiques ainsi que la tour et la façade.

Lieu de pèlerinage

Le pèlerinage a pour origine la vénération d’un morceau du voile de Marie qui a été légué en ce lieu sacré des druides, par saint Denis venu évangéliser la région avec son disciple Saint Yon au 3ème siècle.

Le portail

- Le portail, du 13ème siècle, en arc brisé, malheureusement mutilé pendant les guerres de religion est consacré à Marie. C’est pour les hommes du Moyen-Âge, l’entrée du paradis, la porte du ciel. Ici la Vierge Marie fait le lien entre le ciel et la terre.
- La Vierge couronnée au trumeau, porte l’enfant Jésus.Reine du ciel, elle offre son fils pour le salut du monde.Elle foule aux pieds le dragon (Gen 3,5).
- Les deux scènes du linteau représentent la dormition de la Vierge : son ensevelissement par les apôtres dans la moitié nord ; la scène du réveil, dans la partie sud.
- Sur le tympan, Marie couronnée est bénie par le Christ.

Des apôtres et des saints figurent de part et d’autre des ébrasements (côtés latéraux du portail) : saint Jean, saint Barthélémy, saint Etienne et saint Denis.
Les voussures qui surmontent cet ensemble, exécutées au XVème, sont décorées par des anges, des vierges folles et des vierges sages (Mat. 25, 1-13)

JPEG - 27.4 ko
Le choeur
JPEG - 26 ko
Le reliquaire

Les reliques

Les démarches de pèlerinage sont liées à la présence de reliques, et à leur vénération par les hommes du Moyen-Âge. La relique relie le croyant aux personnes dont elle est le "reste". Elle est porteuse de leur sainteté, témoignage de la résurrection,, et conduit par sa présence et son contact à la conversion, la guérison, et au-delà, à la vie éternelle.
La présence d’une collection importante de reliques dans le sanctuaire de Longpont est attestée depuis 1130, autour d’un morceau de voile de la Vierge Marie.
Actuellement, le reliquaire renferme 1500 reliques (le plus grand reliquaire de France). Si elles ne sont pas toutes authentiques, elles rappellent que les croyants forment une chaîne avec leurs pères dans la foi.

L’abside
Lieu ultime du pèlerinage, lieu de la prière.Dans la voûte, au cul de four, une fresque de François Zbinden, élève de Puvis de Chavanne, datant de 1906.
La Vierge Marie est représentée "en majesté", avec l’enfant Jésus. Elle est entourée d’anges, et pour respecter la tradition, elle est située dans le tronc creux du chêne des druides.(La statue d’une "Virgini Pariturae" des gaulois, aurait été trouvée dans le tronc d’un chêne).

JPEG - 30.4 ko
Fresque de la Vierge
JPEG - 22 ko
Fonts baptismaux

Visites

Notre Dame de Bonne Garde est ouverte tous les jours de 9 à 18 h.
Le reliquaire, le dimanche de 15 à 17 h.
Possibilité de visites guidées pour les groupes, sur rendez-vous.
Tél./fax : 01.69.01.63.19

Site de la paroisse

Comment faire durer mon couple ?
en lien avec le synode sur la famille à Rome
Une vidéo du Jour du Seigneur En 2 minutes, le P. Cédric Burgun, prêtre de la Communauté de l’Emmanuel, vous délivre sa recette de l’amour durable, inspirée du pape François. 3 ingrédients suffisent !

La Croix