Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Découvrir l’Église en Essonne > Évêque, prêtres, diacres, religieux(ses), laïcs > Mgr Guy Herbulot

Mgr Guy Herbulot

Biographie

Mgr Herbulot est né en 1925 à St Menges dans les Ardennes. Il a été ordonné prêtre en 1950 pour le diocèse de Reims où il fut successivement vicaire épiscopal chargé du laïcat puis vicaire général. Il a été ordonné évêque en 1974 et nommé évêque auxiliaire de Reims.
Puis il fut nommé évêque de Corbeil le 16 mai 1978.
Il a quitté le diocèse en mai 2000.
Il est maintenant en retraite à Quincy sous Sénart, mais continue à prêcher de nombreuses retraites et à animer des conférences.

Évêque du diocèse d’Évry - Corbeil-Essonnes pendant 22 ans

- Les premières années

Fondé en 1966, le département de l’Essonne est à cette époque en pleine explosion démographique, accueillant des populations diversifiées à l’extrême. La ville d’Évry, par exemple, accueille chaque année 3000 nouveaux habitants. Il s’écrit à cette période une histoire nouvelle avec des habitants venant d’univers et de cultures radicalement différentes, rencontrant un fond de population plus ancienne qui ne vit pas toujours bien ces bouleversements et qui deviendra bientôt minoritaire.
Mgr Herbulot s’engage alors avec son Église dans un travail de fondations, de rencontres avec les personnes de bonne volonté pour trouver, ensemble, une manière de vivre l’Évangile et la vie en Église.
Des questions lancinantes habitent le cœur de chacun : "Comment promouvoir l’écoute de la famille humaine et chrétienne ? Comment faire apparaître un peuple de baptisés comme peuple de Dieu, signe et sacrement du salut de Dieu pour tous ?" Il s’agit de mettre concrètement en oeuvre la vision conciliaire de Vatican II.

- Sa devise

"Préparez les chemins du Seigneur" (Jn 1, 23)

- Des événements qui fondent une Église, peuple de Dieu

Accueillir les événements comme "ce qui arrive" et qui peut devenir "avènement pour le Royaume"... Provoquer à la rencontre et au dialogue...

* Pentecôte 1983 : fête du peuple de Dieu, débats sur le rôle et la place des laïcs dans l’Église, la coresponsabilité laïcs-prêtres, la solidarité. Mgr Herbulot exhorte son peuple à entrer dans l’espérance de Dieu.

* Le 1° synode de 1987 à 1990 dégage des orientations et des perspectives : évangélisation de populations caractéristiques du département comme les jeunes, les cités populaires, le monde scientifique et technique ; amélioration des services d’accueil, de liturgie, de formation et de communication ; reformulation du texte de base des orientations pastorales du diocèse, Mgr Herbulot exhorte toujours son peuple à avoir "le Courage de l’Avenir".

* Ouverture de la maison diocésaine à Évry, conçue comme "maison du peuple de Dieu", où les catholiques du diocèse peuvent se retrouver et se reconnaître.

* Construction de la cathédrale d’Evry, cathédrale de la Résurrection, dédiée à St Corbinien, inaugurée en 1996. Elle s’inscrit dans une recherche de pastorale du signe et tente de répondre par son architecture aux questions contemporaines des enjeux spirituels et religieux de la société, aux questions de sens pour lesquelles il n’est pas toujours facile de donner une réponse. Cette cathédrale, maison de Dieu, maison des hommes a reçu la visite de Jean Paul II en 1997.

* Des instances pastorales pour aider la vie de l’Église et être au service de la mission : mise en place d’équipes animatrices composées de laïcs(ques) élu(e)s par leur communauté et rassemblés autour d’un prêtre modérateur pour prendre soin de celle-ci ; création de secteurs pastoraux qui aident les paroisses à vivre, à la fois,la proximité et l’ouverture à l’autre ; des conseils diocésains pour débattre et faire des propositions au service de l’évangélisation, etc.

* Le 2° synode en 1996/1997 a permis de relire les précédentes orientations, d’examiner de nouvelles questions comme celle de l’interreligieux, l’oecuménisme, la place des migrants, etc.

Mgr Herbulot a été le pasteur dont le jeune diocèse d’Évry avait besoin . Il a aimé son peuple et a su le conduire sur les chemins de l’Évangile que l’Esprit-Saint lui inspirait. C’est un homme de dialogue, d’écoute et d’ouverture. Il a su partager la foi qui l’animait, accueillir le temps et l’espace qui lui étaient donnés comme ceux de Dieu et appeler des hommes, prêtres, diacres ou laïcs, des femmes, à partager l’aventure de son diocèse.

La catéchèse aujourd’hui
une vidéo du Jour du Seigneur

La Croix