Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil
Donner en ligne

Accueil > Actualité, agenda, événements > Archives, documents, reportages > Mémoire d’événements... > Ordination diaconale de Armand Makoukila en vue du presbytérat

Ordination diaconale de Armand Makoukila
en vue du presbytérat


Armand Makoukila
a été appelé au diaconat en vue de presbytérat.
le 17 juin 2007 à 17h00
à l’église Notre Dame de Toute Joie à Grigny.


Courte interview d’Armand avant son ordination

- Armand MAKOUKILA, Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je suis né le 28 août 1970 à Brazzaville. République du Congo.
Je suis séminariste pour le diocèse d’Evry, en 5ème année au séminaire de Saint Sulpice d’Issy-les-Moulineaux.
Mon projet, c’est de servir le Christ toute ma vie, dans ce diocèse que j’aime bien et où je me sens épanoui.

- Quel est votre parcours en pastorale sur le diocèse ?
Actuellement, je suis en insertion pastorale sur le secteur de Ris Orangis-Grigny . J’accompagne, comme je le peux, l’aumônerie de l’enseignement public avec le Père Gérard Marle (Fils de la charité et responsable du secteur).
Avant d’arriver sur le secteur de Ris Orangis-Grigny, j’étais en insertion pastorale à Evry (comme permanent à l’enseignement public). Puis je suis allé à Etampes (où j’ai fait de l’aumônerie et de l’accueil). Je suis aussi allé aux JMJ à Toronto et en Allemagne. J’ai donc fait de nombreuses choses avec les jeunes de notre diocèse, mais sans oublier les adultes bien entendu .

- Et vos hobbies ?
J’aime faire du foot et j’en fais au séminaire, mais je ne suis pas si doué pour marquer des buts… J’’ai fait aussi un peu de Karaté.
J’aime la langue allemande que je baragouine parfois avec des fautes amusantes.
J’aime travailler avec des gens et j’aime la diversité parce que c’est une richesse que possède notre diocèse - diversité de cultures, diversité d’ethnies, diversité dans les mentalités.

- Encore un mot ?...
Pour moi, être prêtre, c’est être celui qui prie, qui accueille, qui écoute, qui accompagne en allant rejoindre les gens là où ils sont dans leur histoire. Je crois fortement que le diaconat est pour moi un début et une suite de ce qu’est le prêtre ; d’ailleurs le prêtre reste diacre dans sa manière de servir le Christ dans son Eglise.
Bref, je n’aime pas trop parler de moi, je laisse l’initiative aux chrétiens de me découvrir. Marchons ensemble !
Enfin, je me confie à vos prières pour que je sois un vrai témoin de l’Evangile au sein du peuple de Dieu.

La nuit des églises à Étampes

La Croix