Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil
Donner en ligne

Accueil > Culture, Tourisme et Patrimoine > Découvrir les églises du diocèse > Pecqueuse Saint Médard

Pecqueuse
Saint Médard

L’église de Pecqueuse, en bois à l’origine est signalée dans le cartulaire du prieuré de Longpont en 1151.

L’église saint Médard est extérieurement simple et modeste, mais à l’intérieur, cette église est une merveille de l’art baroque de l’Ile de France.
L’église actuelle à nef unique fut construite en plusieurs étapes. La partie la plus ancienne est le chœur du 13ème siècle voûté en cul de four (actuellement masqué par le retable). L’église fut agrandie à la fin du 15ème et au 16ème siècle. La nef couverte d’une voûte en berceau de bois peint vert clair, est traversée par trois entraits destinés à éviter l’écartement des murs.
Le clocher actuel date de 1731, la tour est de section carrée, construite en même temps que la tribune qui s’ouvre sur la nef par trois baies garnies de balustrades.

La poutre de Gloire est un des soutiens de la nef, elle est en bois peint (couleur vert claire comme les autres boiseries). Elle est ornée de sculptures disparates : une Vierge du Moyen-âge, un Christ du 18ème et un saint Jean contemporain.
L’autel et le retable datent du 18ème siècle, les boiseries du chœur en gris et or viennent peut-être du grand séminaire de Versailles. L’autel peint en faux marbre est orné d’un tabernacle imposant, peint lui aussi en gris et doré. Il comporte un dôme ressemblant à celui de « Santa Maria del Popolo » à Rome.
Le tableau central représente l’Ascension, c’est une copie d’une œuvre de Carl Van Loo ; il est encadré par deux niches où sont placées les statues de saint Médard et de sainte Radegonde.
À remarquer aussi les fonts baptismaux du 19ème siècle et une cloche datant de 1736.

Site de la paroisse

La Croix