Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Culture, Tourisme et Patrimoine > Découvrir les églises du diocèse > Villiers-Le-Bâcle Notre-Dame de l’Assomption

Villiers-Le-Bâcle
Notre-Dame de l’Assomption

Villiers le Bâcle est un beau village d’Ile de France à la jonction du plateau de Saclay et de la vallée de la Mérantaise. Il faut quitter la place principale du village pour atteindre cette charmante petite église cachée par les murs qui entourent d’un côté une imposante ferme et de l’autre le parc d’un château d’époque Louis XIII.
L’église actuelle bâtie vers 1845, succède à une église du 13 ème siècle détruite à la fin de la guerre de Cent Ans. Le clocher est le seul vestige de l’édifice d’origine. Une dernière restauration eut lieu en 1993-1996.

Cette église est de petite dimension : une nef et deux chapelles latérales. Les peintures de l’abside sont l’œuvre du curé Georges Scott et datent de 1884.
Le peintre Léonard Foujita qui avait acquis une maison dans le village en 1959 se proposa pour repeindre le chœur et la voute de l’abside, mais le curé de l’époque s’y opposa voulant garder les couleurs vives de Georges Scott.
Une chapelle est consacrée à Notre-Dame, l’autre à Saint Louis. Cette double dédicace qui date du 14ème siècle est aussi en parfaite adéquation avec les sentiments monarchiques du 19ème siècle.
Les vitraux décrivent les épisodes de la vie de la Vierge Marie. celui de l’annonciation semble dater du 18ème siècle, en revanche le vitrail représentant la nativité est beaucoup plus récent (1954), son donateur : Jean de Bâcle, dernier comte de Villiers s’’est fait représenter sous les traits de Saint Joseph.
Le vitrail représentant Saint Louis en prière sous son chêne est également récent (1993).
La dalle funéraire d’un chevalier de la fin du 13ème siècle est inscrite à l’inventaire des monuments historiques
L’église est entourée du cimetière qui en 1968 accueillit la tombe de Léonard Foujita. Ses cendres ont été ensuite transférées à Reims dans la chapelle Notre-Dame-de-la-Paix qu’il avait lui même décorée.

JPEG - 35.4 ko
L’annonciation
JPEG - 30 ko
La nativité
JPEG - 21.5 ko
Saint-Louis

Site de la paroisse

Comment faire durer mon couple ?
en lien avec le synode sur la famille à Rome
Une vidéo du Jour du Seigneur En 2 minutes, le P. Cédric Burgun, prêtre de la Communauté de l’Emmanuel, vous délivre sa recette de l’amour durable, inspirée du pape François. 3 ingrédients suffisent !

La Croix