Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Culture, Tourisme et Patrimoine > Cathédrale St Spire à Corbeil

Cathédrale St Spire à Corbeil

Quand on entre dans la cathédrale, on entre dans le mystère...
A travers tant de siècles qui ont marqué leur histoire...
Comment l’église se raconte-t-elle ?

Si Saint Spire m’était conté, ça commence par

Il était une fois. un comte, le comte d ’Haymon.
Fondateur de la première collégiale, en l’honneur des reliques de St Exupère (950).

C’est aussi un beau roman, l’art roman du XIème est vivant dans les piliers et chapiteaux du transept.

C’est un lieu de création d’architecture toujours renouvelé. ...les bas cotés en plein cintres se marient avec les voûtes gothiques pour la plus belle expression de l’art créateur, l’art expression de la foi en un Dieu Créateur, à travers les âges.
Après trois incendies en 1019, 1137, 1141, elle fut reconstruite au XII et XVème siècles. Sa dédicace n’ayant été célébrée qu’en 1437 à la fin de sa restauration.
Comme une continuité de l’alliance de Dieu et son peuple.

Si le clocher-porche est un peu austère, le chœur plus finement décoré à la manière d’un ciborium dévoile latéralement des chapelles dites royales au-dessus de la sacristie.

L’église dans la ville, l’église dans la vie, d’abbaye en collégiale, de collégiale en église paroissiale, d’église paroissiale en cathédrale, St Spire n’en finit pas de se transformer.

Peut-on sentir encore l’étonnante importance de cette abbaye desservie par des chanoines, ayant eu à leur tête en qualité d’abbés du chapitre de St Spire, deux fils du roi Louis VI ?

Sait-on, à travers le silence des instants de contemplation, que la réputation scolaire de Corbeil était acquise et que c’est ici que Pierre Abélard, ouvrit une école de dialectique avant d’aller à Paris, à l’époque où l’université n’existait pas encore.

Comment ne pas s’arrêter devant ce gisant, très belle sculpture du XIVème, du comte Haymon, fondateur de la collégiale au Xème siècle, signant la convivialité entre les époques.

Comment ne pas admirer à travers ce tableau, l’hommage rendu à la mémoire de Saint Spire :

il représente l’Evêque (au IVème siècle), chassant le démon d’un possédé.
L’auteur est Jean-Baptiste Mauzaisse célèbre artiste né à Corbeil au XVIllème.

Les siècles se donnent la main et enseignent l’histoire.

A la manière de Ste Anne faisant lire la Vierge, fresque murale estimée du XVème.

Alors la cathédrale se fait plus humaine.

Les rythmes du temps ont fait grandir une échelle verticale.

Le temps devient un peu éternité...

Il ne reste plus qu’à l’orgue de jouer ...

Célébrer la gloire du Seigneur avec une partition moderne

Ou faire vibrer un Hymne de l’un de ces dix siècles.

Plus d’informations et de photos sur la cathédrale Saint Spire

Site de la paroisse

"C’est quoi un prêtre, pour vous ?"
Un court-métrage de 5’ produit et réalisé par Éric JULIEN
La Croix