Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Actualité, agenda, événements > Archives, documents, reportages > Mémoire d’événements... > Confirmations des Adultes par Mgr Dubostsamedi 3 juin 2017 à la cathédrale (...)

Confirmations des Adultes par Mgr Dubost
samedi 3 juin 2017 à la cathédrale
retour en images

Ce samedi de Vigiles de Pentecôte, quelque 300 adultes ont été confirmés par Mgr Dubost au cours de deux célébrations, la première à 18h et la seconde à 21h.
Dans les deux cas, la cathédrale d’Évry était comble. Confirmands et leur famille, parrains et marraines, paroissiens, les accompagnateurs et de nombreux prêtres ont constitué une assemblée colorées et priante.

Après la salutation et la prière pénitentielle, c’est le temps de la Parole, et ce soir de Vigiles, la liturgie nous propose cinq textes de l’Ancien Testament, en alternance avec des psaumes et conclus par l’oraison dite par Mgr Dubost.

Après ce temps de veillée, le cours habituel de la messe reprend, avec le ""Gloire à Dieu"", la lecture des épîtres, l’Évangile par le diacre, et l’homélie de Mgr Dubost : extraits de l’homélie de Monseigneur s’adressant aux confirmands...


Avez-vous soif ?
Jésus demande à ceux qui ont soif de venir à Lui. Avant votre démarche de confirmation, vous n’aviez peut-être pas soif, comme beaucoup dans notre département qui aspirent seulement à une promotion, une nouvelle voiture… Mais grâce à un ami, un époux, un enfant, vous avez désiré aller plus loin. Et dans pratiquement toutes vos lettres, j’ai lu la soif. Et le but de cette soif qui vous habite, c’est Dieu.

Jésus dit " vous qui avez soif, venez à moi !". Il fait cette déclaration le jour de la fête des Tentes, jour le plus joyeux des fêtes juives. Ce jour-là, on allait chercher de l’eau à la fontaine de Siloé et on la faisait couler sur l’autel pour rappeler que la soif des hébreux dans le désert avait été étanchée. Jésus reprend ce même geste et nous dit que si nous avons soif, envie de Dieu, il peut nous satisfaire.
Je souhaite que vous ayez toujours soif. Bien sûr, quand on a soif de bonheur pour les siens, pour la terre, il y a aussi de la souffrance. Parfois c’est la raison pour laquelle on ne veut pas aimer, pour ne pas souffrir…

Que faire pour boire aujourd’hui ?
Les textes d’aujourd’hui nous disent ce qu’il convient de faire ou ne pas faire.
Dans le premier texte, celui sur Babel, nous trouvons qu’il ne faut pas faire : Les gens pensent qu’ils vont arriver à Dieu par eux-mêmes. Or, ce n’est ni en faisant de grandes phrases ni de grandes choses que l’on arrive à Dieu. C’est Lui qui vient vers nous. Dieu est comme le vent, à la fois tout proche et insaisissable. Il veut nous parler. Mais pour le rencontrer il faut entendre les prophètes.

Dans le texte sur les ossements desséchés, nous retrouvons notre histoire. Il faut entendre ceux qui disent de la part du Seigneur "lève-toi, tu peux vivre !" Vous avez tous entendu un prophète qui vous a conduit à la rencontre avec Dieu et vous avez perçu qu’Il avait les paroles de la Vie.

Au baptême, Dieu vous a accueilli et vous avez dit "oui". Par la confirmation, vous devenez le cœur du Christ, les bras du Christ aujourd’hui, dans ce monde. Dieu nous envoie son Esprit pour que nous existions.
Avec ce que nous sommes, nos révoltes, nos joies, nos peines, tout ce qui nous habite, nous rencontrons Jésus, nous le prions et pouvons alors l’entendre. Et le signe que cette rencontre est vraie, c’est de laisser vivre l’Esprit en nous, alors tout ce que l’on fait est marqué par l’Esprit de Jésus. Vous n’agissez plus seuls.
Si vous avez l’Esprit en vous, ce n’est pas pour le garder dans un bocal à l’abri, mais pour vivre comme Jésus. Dieu ne se laisse jamais enfermer. Votre vie doit être une déclaration d’amour et d’amitié car vous avez la force de l’amour en vous. Une déclaration d’amour et d’amitié à ceux qui vous entourent, mais aussi à tous, au monde entier. Pentecôte est la fête du cœur et de la communion.

Appel des confirmands : 2 membres de l’équipe diocésaine s’adressent à Mgr Dubost :
"Monseigneur, nous avons la grande joie de vous présenter 143 frères et sœurs (à 18h et 150 à 21h) qui demandent à recevoir le sacrement de confirmation."
A l’appel de leur prénom, les confirmands se lèvent et restent à leur place en disant « me voici » dans leur langue maternelle.

Avant l’imposition des mains, Mgr Dubost invite l’assemblée et les confirmands à professer la foi de l’Église :
Monseigneur Dubost : "Celles et ceux qui vont être confirmés viennent de manifester leur désir de recevoir ce sacrement. C’est la foi qui a inspiré leur démarche importante à laquelle ils se sont préparés plus particulièrement cette année. Mais leur foi date de plus longtemps : depuis le jour de leur baptême, vous, accompagnateurs, vous les avez aidés, chacun de votre façon, à grandir dans cette foi. Ils devront toujours pouvoir compter sur votre appui, sur l’appui d’une communauté chrétienne. C’est ainsi que l’Eglise soutient chacun de nous, que sa foi soutient notre foi.
C’est pourquoi j’invite ceux qui sont ici et qui partagent notre foi à l’exprimer avec moi. Après chacune de vos réponses, je demanderai aux confirmands de dire leur adhésion à la foi de l’Église, de cette Église dont notre assemblée d’aujourd’hui est le signe."

Vient le temps de la confirmation qui commence par l’impostion des mains.
Monseigneur Dubost appelle l’Esprit sur les confirmands : "Tous ensemble recueillons-nous. Pensons aux confirmands d’aujourd’hui, à leur engagement, à tout ce que nous espérons pour eux, à tout ce que Dieu souhaite pour eux. Maintenant en silence, prions.
Que Dieu leur donne l’Esprit de vérité ; Il demeure en nous comme une lumière et un guide.
Que Dieu leur donne l’Esprit de sainteté ; Il nous fait vivre comme Jésus et avec lui.
Que Dieu leur donne l’Esprit d’amour ; Il rassemble l’Eglise pour annoncer aux hommes la Bonne Nouvelle du Christ.
Dieu très bon, Père de Jésus-Christ, notre Seigneur, regarde ces baptisés
sur qui nous imposons les mains : par le baptême, tu les as libérés du péché, tu les as fait renaître de l’eau et de l’Esprit ; comme tu l’as promis,
répands maintenant sur eux ton Esprit Saint ; donne-leur en plénitude
l’Esprit qui reposait sur ton Fils Jésus :
Esprit de sagesse et d’intelligence,
Esprit de conseil et de force,
Esprit de connaissance et d’affection filiale,
remplis-les de l’Esprit d’adoration."

Chaque Confirmand, accompagné de son parrain ou de sa marraine de confirmation, dit à haute voix son prénom au célébrant qui le marquera personnellement. Aujourd’hui ce sont les Pères Bidzogo, Zakarian, Bernard, Akakpo, David et Vallet, ainsi que Mgr Dubost qui, marquent du signe de la croix, avec le Saint Chrême, le front de chaque Confirmand en disant : " Sois marqué de l’Esprit Saint, le don de Dieu. "
Puis les nouveaux confirmés vont signer les registres

Après le sacrement, le temps de la prière eucharistique, le Notre Père ... Mgr Dubost a invité les confirmés qui communiaient pour la première fois.

La messe se termine par la bénédiction finale et une photo de groupe pour les confirmés de la première messe, sous une pluie battante.

Mgr Michel Pansard
La vidéo du pape François
Les droits des travailleurs et des chômeurs
Octobre 2017
La Croix