Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Découvrir l’Église en Essonne > Mouvements, services, solidarité > Relations avec le Judaïsme > Formations

Formations

Formations proposées pour 2016-2017


Télécharger le programme

Des formations avec des rabbins


-  Les livres de sagesse, Parole pour aujourd’hui ?
avec Philippe HADDAD, rabbin, enseignant
La tradition juive a attribué à Salomon (Chlomo), fils de David, 3 livres : le Cantique des Cantiques, les Proverbes et l’Ecclésiaste. La particularité de ces livres est d’exprimer les sentiments ou les pensées de l’auteur sans recevoir de message prophétique. En effet, nous ne sommes pas ici dans les livres prophétiques, mais dans les livres de Sagesse (Hokmah).
Qu’est-ce que la Sagesse du point de vue de la Bible ? En quoi éclaire-t-elle la foi du croyant ? Vers quel point convergent ces trois écrits et quelle est leur spécificité propre ? Telles sont les questions que nous aborderons lors de cette année d’étude à la Clarté Dieu.

Lieu : Maison d’accueil La Clarté-Dieu, 95, rue de Paris, 91400 Orsay
Dates et horaires : de 20h à 22h
- mercredi 19 octobre : Salomon dans la Bible et le Midrach
- mercredi 18 janvier : L’Ecclésiaste ou Kohélet
- mercredi 8 mars : Proverbes ou Michlé
- mercredi 26 avril : Le Cantique des cantiques ou Chir Hachirim
- mercredi 21 juin : soirée à deux voix, avec le rabbin Philippe Haddad et la pasteure Dominique Hernandez
Entrée libre, sur inscription à l’aide du bulletin joint

Jésus juif, quel Messie ?

Samedi 4 février 2017
de 9h30 à 17h30
Prieuré St Benoît, Étiolles

Nous ne pouvons arriver à une quelconque compréhension d’une idée messianique sans la tradition juive. Comment, en effet, comprendre la naissance du phénomène messianique « chrétien » en milieu juif sans connaître et tenir compte du développement et du bouillonnement que l’idée messianique a connus dans la tradition juive depuis des millénaires ?
« Car d’où savons-nous qu’il y avait dans le peuple de la Bible une attente messianique sinon par la tradition rabbinique ? Sans cette tradition, la messianité de Jésus professée par les chrétiens reste une pure affirmation verbale, sans aucune crédibilité ». (Sidic international « Jésus juif »)

L’affirmation chrétienne de Jésus Messie n’est une évidence que pour les chrétiens eux-mêmes. Depuis Vatican II, la rencontre avec des Juifs a permis de réaliser que cette question de la messianité de Jésus reste entière.
« Est-ce que Jésus est Messie ? Évidemment non » disait tout récemment le rabbin Yeshaya Dalsace. « De fait, Jésus ne correspond pas à la définition du « Messie » qu’on pouvait attendre d’un point de vue juif. Mais se pensait-il lui-même Messie ? Ce n’est pas évident... ». (Sens n° 406 Mai-Juin 2016 p 206 : « Un regard juif sur Jésus »).

Marie Balmary, juive connue pour ses études bibliques, écrivait dans un de ses livres (« Nous irons tous au paradis ») :
« Ici, je me pose encore la question : Qui est-il, ce Jésus Messie, que représente-t-il ? Les hommes ne l’ont pas attendu pour parler. Il est lui-même fondé sur la parole d’Israël. Question à approfondir, encore et encore... ».

Edmond Fleg, une des grandes figures du judaïsme français, résumait bien la problématique dans des « Notes » :
« Ce qui sépare le judaïsme du christianisme, ce ne sont pas les réalités essentiellement juives de l’amour de Dieu et du prochain, ni la conception du Royaume des Cieux et de la vie future, depuis longtemps traditionnelles à l’époque de Jésus. Le schisme vint principalement de ce que les chrétiens considèrent les promesses messianiques comme réalisées tandis que les Juifs continuent à attendre et à espérer le Messie promis ».

La contestation juive ne devrait-elle pas être écoutée avec attention même si elle pose question pour une conscience chrétienne ? « Les Juifs ne savent pas qui ils attendent. Il vient pourtant de chez eux, Jésus ! » s’exclamaient récemment deux paroissiennes dans leur premier contact avec un rabbin.
Le peuple juif ne vit-il pas, lui aussi, le temps de l’espérance ? Quelle attente l’anime et en quoi cette attente diffère ou se rapproche de la nôtre ? Comment penser la messianité aujourd’hui en étant entrés dans un temps de dialogue et non plus d’usurpation d’identité ?

Avec
- Élisabeth Martin
- F. Daniel Hubert

Contact : 01 60 84 68 48 - 01 69 89 84 81 / courriel
Participation aux frais : 44 € repas compris
Fiche d’inscription à envoyer avant le 15 décembre 2016 (enregistrement dans l’ordre d’arrivée) -

Chants hébreux et danses d’Israël

Dimanche 25 septembre 2016 (presbytère de Linas)
Dimanche 26 mars 2017 (lieu à déterminer) de 14h à 17h.
Venir avec ses chants préférés, des partitions, son instrument...

Autres articles
Le Service diocésain des Relations avec le Judaïsme
Actualités
Les essentiels concernant les relations de l’Église au judaïsme

Reportage – Pâques : Chrétiens réunis pour annoncer la Résurrection
KTO TV
La Croix