Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Découvrir l’Église en Essonne > Maisons d’accueil > Abbaye de Limon > Histoire de l’abbaÿe de Limon

Histoire de l’abbaÿe de Limon

La Révolution française et l’Empire
Dès 1789, la famille de Condé quitte la France. Après un essai de vie religieuse chez les capucines, à Turin, la princesse Louise rejoint Dom de Lestrange et les cisterciennes en Suisse. la guerre les oblige à fuir jusqu’en Russie. En 1802, elle fait profession religieuse à Varsovie, chez les Bénédictines du Saint Sacrement. Devant l’avance des troupes napoléoniennes, elle devra fuir de nouveau, vers l’Angleterre. Elle reviendra en France, après 25 ans d’exil, au terme d’un périple de quelques 6 000 km.

La Restauration
Louis XVIII propose à la princesse de Condé d’installer un monastère dans l’ancien domaine des Templiers : lieu symbolique puisque la famille royale y avait été incarcérée.

La seconde République
A la chute de Louis-Philippe en 1848, le gouvernement révoque la donation du Temple et donne 15 jours aux religieuses pour quitter les lieux. La Communauté achète un hôtel particulier 20 rue Monsieur à Paris et l’aménage en monastère. Le petit pensionnat, ouvert dès la fondation, permet aux Soeurs de gagner leur vie

La suppression de l’enseignement religieux
A la suite des lois anticléricales du début du XXème siècle, la communauté qui avait un statut de congrégation enseignante est, en 1904, déclarée dissoute et ses biens mis sous séquestre. Les Soeurs restent cependant à Paris jusqu’en 1938. A la fin de longs procès entre les héritiers de la princesse, le monastère est mis en vente. La communauté s’installe provisoirement à Meudon. Un " provisoire " qui durera 13 ans...

L’après-guerre 40-45
La propriété a été achetée en 1931, mais la construction du monastère ne débute qu’après la guerre de 1939-1945 ; en juin 1950, la première pierre de l’église est posée par Mgr Roncalli, futur Jean XXIII. Les moniales s’installent enfin à Limon en novembre 1951

Mgr Michel Pansard
En août, le pape François appelle à prier pour les familles
La Croix