Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Actualité, agenda, événements > Archives, documents, reportages > Jean-Paul II et Évry > Jean-Paul II et le projet de la cathédrale d’Évry

Jean-Paul II et le projet de la cathédrale d’Évry

- En visite pastorale à Évry en aout 1997
- Célébration du 3 avril 2005 à Évry, pour son décès
- Célébration pour ses obsèques, le 8 avril 2005 à Évry
- Témoignages d'amitiés reçus

Alors que le premier synode est en cours, le 3 mai 1990, avant le début de la construction de la cathédrale, Monseigneur Herbulot, accompagné d’une délégation essonnienne, se rendait à Rome pour présenter à Jean-Paul II la maquette de la cathédrale. Cette audience fut l’occasion pour Mario Botta d’expliquer la symbolique de son projet architectural et pour monseigneur Herbulot d’exprimer " au successeur de Pierre " l’importance de la construction d’une telle cathédrale dans un département jeune et pluri-ethnique, à l’aube du troisième millénaire.

Le père Bobière, Mario Botta et Monseigneur Herbulot, lors de l’audience papale au Vatican - ©Photo Observatore Romano


" Une expansion incessante se réalise dans et aux portes d’Evry : 20 000 étudiants, industries de pointe ... Ceci dans un contexte de sécularisation, alors que manifestement, s’exprime une quête de religieux. C’est pourquoi nous avons conçu de bâtir une cathédrale au centre ville... Il s’agit d’une véritable création qui s’inscrit dans le paysage de la modernité d’Evry Ville Nouvelle. La cathédrale sera, dans son architecture même, une présence parmi les autres édifices, mais différente parce que renvoyant à un au-delà de toutes les différences."

Le Saint-Père après avoir félicité la délégation de sa réflexion à la fois audacieuse et significative, revenait plus particulièrement sur les points suivants :
" Dans une ville nouvelle, au cœur d’une société jeune caractérisée par son haut niveau scientifique et technologique, la cathédrale sera l’expression de l’ouverture de l’homme à la transcendance, de sa vocation à connaître et rencontrer Dieu particulièrement dans la communauté des croyants.
- La présence de l’édifice religieux au milieu de la ville évoque une dimension fondamentale de la vie, qui prend tout son sens dans la relation avec Dieu.
- La cathédrale doit être, par sa visibilité même un signe expressif. Il est naturel que ce soit une œuvre d’art contemporain. Vous saurez répondre, dans une expression symbolique lisible aujourd’hui, à la quête spirituelle commune à toutes les générations.
- La construction d’une cathédrale me paraît, pour un diocèse encore jeune, une œuvre qui montre sa maturité, qui en exprime l’espérance et prend conscience de sa mission dans une démarche synodale. La cathédrale témoigne de l’unité du peuple de Dieu autour du ministère épiscopal."

Monseigneur Herbulot et le père Bobière sur la place St Pierre à Rome © Photo Felici - Roma

- Père Bobière : " Ce qui m’a frappé dans cette rencontre, ce fut la connivence entre le Saint-Père et notre projet marqué par un signe fort, la ville d’Evry. Construire une cathédrale pour crier l’Espérance dans un monde qui n’espère plus. Crier l’amour dans un monde qui brade l’amour. Crier l’Evangile dans un monde marqué par l’égoïsme et la surdité du cœur. Cette cathédrale signifiait pour lui comme pour nous, que notre Dieu est Dieu D’Amour, Dieu des " possibles " ! " N’ayez pas peur ... " Eglise d’Evry, lève toi ... et va à la rencontre des autres, sans crainte et sans peur. "

Cette première approche sera suivie de nombreux courriers, et en juin 1996, la venue du pape à Evry est annoncée.

Reportage – Pâques : Chrétiens réunis pour annoncer la Résurrection
KTO TV
La Croix