Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Découvrir l’Église en Essonne > Mouvements, services, solidarité > Relations avec les Musulmans > Journée de formation théologique

Journée de formation théologique

Samedi 12 mars - de 9h à 17h – Savigny-sur-Orge salle « Espace Père Coindreau », 23 rue des Ecoles. « Dans le contexte actuel, que devient le dialogue avec les musulmans tel qu’il est promu par Vatican II ? » avec le Père Henri de La Hougue, pss*. (* Le Père Henri de La Hougue, prêtre de Saint Sulpice, est enseignant à l’institut de science et de Théologie des Religions (I.S.T.R.) à l’Institut Catholique de Paris.)
La Déclaration Nostra Aetate du concile Vatican II il y a 50 ans, sur le dialogue avec les religions non chrétiennes, a ouvert une ère nouvelle. Quelle fut la genèse de ce texte ? Ce qu’il dit. Ce qu’il a permis, et les limites du texte. Comment aller plus loin ? Est-ce que le Dialogue rime avec abandon du témoignage de sa foi ?

Parking derrière l’Eglise. Prévoir un pique-nique – Merci de vous inscrire rapidement pour les dossiers à préparer pour chacun et la disposition de la salle.

Télécharger le tract

- Inscription à renvoyer à  : relationsmusulmans91@eveche-evry.com ou à Elisabeth Martin 4 rue des Palombes 91260 Juvisy .
- Renseignements 06 40 27 85 57


Billet Net du lundi
Chrétiens et musulmans
Le 12 mars aura lieu à Savigny-sur-Orge une journée de réflexion théologique
à l’occasion du cinquantième anniversaire du Concile.
Un théologien aidera à réfléchir sur le texte Nostra Aetate.
Ce texte du Concile invite les chrétiens à rencontrer tous les croyants.
« Nous ne pouvons invoquer Dieu, Père de tous les hommes,
si nous refusons de nous conduire fraternellement envers certains hommes… ».

Que veut dire « se conduire fraternellement »...
Alors que nous vivons dans un monde de violence ?
Alors que nous avons l’impression de perdre notre culture propre ?
Alors que, quelquefois, nous ne nous sentons plus chez nous ?...

Le Concile a produit ce texte à une autre époque.
Elle était déjà dure… parsemée d’attentats
et les évêques d’alors n’étaient pas naïfs,
ils ne voulaient pas demander l’impossible.

Ils voulaient clairement rappeler que nous, chrétiens,
nous avons le devoir de respecter l’autre, fût-il notre ennemi
et de construire avec nos concitoyens, quels qu’ils soient
une société plus juste…
pour préparer l’unité du genre humain en Christ.

Monseigneur Michel Dubost
Evêque d’Evry – Corbeil-Essonnes
le 29/02/2016

Retour

Les clefs de l’Église – Les prêtres venus d’ailleurs
TV.catholique.fr
La Croix