Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Découvrir l’Église en Essonne > Évêque, prêtres, diacres, religieux(ses), laïcs > Permanent(e)s en pastorale

Permanent(e)s en pastorale

Laïcs, laïques chargé(e)s de mission

Qui sont-ils ?

Des laïc(que)s, hommes et femmes, (surtout des femmes !), nommé(e)s par l’évêque et qui ont reçu une lettre de mission les habilitant à participer à la charge pastorale de l’Eglise : annonce de l’Evangile, édification de la communion et service de leurs contemporains. Ils sont salariés ou bénévoles, à temps plein, plus souvent à ½ temps.

Ils se répartissent ainsi :

Permanents pour le diocèse (responsable de service diocésain, membre d’équipe diocésaine ou participant à un mouvement d’action catholique)

Permanentes pour la catéchèse dans un secteur pastoral

Permanentes pour le service de la Santé, aumônier d’hôpitaux ou de maisons de retraite
Permanentes pour l’Aumônerie de l’Enseignement Public

Permanents pour le service d’une paroisse

Quelle est leur mission ?

Elle varie suivant les différents domaines où ils sont envoyés. Mais partout, les permanent(e)s en pastorale travaillent pour aider les chrétiens et les chrétiennes qu’ils rencontrent à vivre leur vie de foi. Pour cela, ils s’entourent ou s’intègrent dans des équipes spécifiques qui réfléchissent et mettent en œuvre la proposition de la foi. Ils vivent leur mission avec ces différentes équipes, en rapport avec la spécificité de celle-ci. Leur rôle est souvent de coordination, d’impulsion, d’appel, d’accompagnement, de formation, de réflexion, de créativité, etc.

Par exemple, une permanente ayant pour mission la coordination de la catéchèse de l’enfance sur un secteur pastoral est appelée à participer à l’Equipe Pastorale de Secteur, lieu où s’élabore avec les prêtres et les diacres du secteur les priorités pastorales du secteur et où se réfléchit leur mise en œuvre. Elle travaillera également avec les petites équipes d’adultes qui se constituent autour de la catéchèse des enfants. Elle participera à la préparation et à l’animation de différents temps forts.

Autre exemple : un ou une délégué(e) diocésain(e) anime une équipe qui porte une attention particulière à différents types de personnes (enfants, jeunes, famille, malades, habitants de grandes cités, catéchumènes, migrants, etc.) ou à un dialogue important dans notre société actuelle (dialogue avec l’Islam, avec le judaïsme ou avec les autres confessions chrétiennes).

C’est une mission essentiellement relationnelle, à la fois verticale et horizontale :

Verticale : rester disciple de Jésus Christ, lui redire sa fidélité et son désir de le suivre et se mettre au service de la relation des personnes rencontrées avec ce même Jésus-Christ. De quoi les parents ou les jeunes ou les enfants ont-ils besoin pour découvrir le Christ ou approfondir leur foi ? A quoi notre situation contemporaine appelle-t-elle en tant que chrétien(ne) ? Les permanent(e)s en pastorale essaient d’être comme des catalyseurs qui permettent par leur simple présence qu’une expérience se fasse et qui savent bien que tous les « ingrédients » de la relation entre quelqu’un et son Dieu échappent définitivement à quiconque !

Horizontale : on n’est pas chrétien tout seul, on a besoin des autres ! Au cœur des équipes de partage et de travail apostolique, les permanents en pastorale mettent leurs compétences au service de chacun/chacune, tant au niveau du contenu que de la forme des propositions pastorales. Notre société moderne est très performante et très exigeante à tous niveaux, la proposition de la foi doit être au même niveau !

Pour combien de temps ?

Les permanent(e)s en pastorale sont nommés habituellement pour 3 ans, renouvelables. Tous les 3 ans, leur mission est évaluée, réactualisée et prolongée ou pas. Certaines personnes donnent quelques années de leur vie professionnelle à l’Eglise et retournent ensuite à leur premier métier. D’autres acceptent de recevoir une autre mission au terme d’une précédente. On change souvent de mission après 6 ou 9 ans d’exercice.

Quelle est leur formation ?

La plupart des permanent(e)s ont suivi des formations internes organisées par les différents services diocésains de la catéchèse, de l’aumônerie de l’enseignement public ou de la santé. Certains ont suivi des études à l’Institut Catholique de Paris, à l’Institut des Etudes Religieuses ou Institut Supérieur de Pastorale Catéchétique.
La formation est un élément essentiel pour se situer personnellement et en Eglise et répondre aux attentes de nos contemporain(e)s.

Teaser de l’Aumônerie de l’Enseignement Public
La Croix