Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Culture, Tourisme et Patrimoine > Découvrir les églises du diocèse > Varennes-Jarcy > Poème de Mgr Dubost : l’arbre de Jessé

Poème de Mgr Dubost : l’arbre de Jessé

Le vent d’Est s’arrête à la fenêtre :
Il se souvient du premier jour
Commencement de la première lumière
Source où le regard découvre toute beauté.

Seul, attiré vers le haut - déjà -,
Le végétal va droit au ciel :
Il sait que Dieu le voit
Et murmure en lui-même qu’il est bon.

Le vent d’Est exhale sa buée
Il descend du firmament et témoigne de l’eau
Il annonce déjà toutes les naissances
Mais parle-t-il de la mort ?

Seul, attiré vers le haut - déjà-,
Le végétal va droit vers le ciel
Il sait, il boit dans la clarté
La sève de tous les renouveaux.

Le vent d’Est nous tient toujours :
Ronde est la terre, sinueuse la nature
Vide est l’atmosphère
Et si riche la création !

Seul, attiré vers le haut - déjà-,
Le végétal va droit vers le ciel
Il sait, ils pressent la promesse
Du souffle qui n’en finit pas de l’attirer.

Le vent du Sud est né le quatrième jour. Après. Ailleurs.
C’est le vent du soleil et de la splendeur.
Il éclaire les chemins de l’univers
Comme pour attendre quelqu’un...Mais qui ?

Seul, attiré vers le haut - déjà-,
Le végétal va droit vers le ciel
Il sait - sa connaissance est à l’infin i-
Et vibre déjà de toutes les révélations.

Ici, il nous faut entendre le souffle du cinquième jour
Le rythme de la respiration de nos frères les vivants
Ici, il nous faut entendre le souffle du sixième jour
Les rires, les chansons, les sanglots des hommes.

Seul, attiré vers le haut - déjà-,
Le végétal va droit vers le ciel
Il est désir pressé vers l’infini
Et se fait corolle pour recevoir la grâce.

Le vent d’Ouest est annoncé pour le soir
Le repos du Créateur irise la Gloire de l’homme
Certains disent que Dieu s’est absenté
Mais ils ne voient pas que la braise brûle ici nuit et jour.

Seul, attiré vers le haut - déjà-,
Le végétal va droit vers le ciel
Il est plus grand que l’urgence et le combat
Et il est là, signe de victoire...

Dans l’ombre, la table est une énigme :
D’où vient son étrange clarté ?
D’où vient que l’on entend, dans le silence vert,
Le râle des victimes battre en son propre coeur ?
Pourquoi le célébrant, les mains en coupe,
La poitrine lacérée par les lances aiguisées,
Laisse s’effeuiller le noir calice en répétant :
"Ceci est mon sang, versé pour le salut du monde" ?

L’arbre promet la Vie.

Monseigneur Dubost.
Evêque d’Evry Corbeil-Essonnes

- Eglise de Varennes-Jarcy
- Bénédiction des travaux
- Homélie de Mgr Michel Dubost
- Saint-Sulpice le Bon (570 - 647)
- Le projet de Carole Benzaken
- Fleurs de verre, tradition et modernité
- Nicolas Alquin, sculpteur

Mgr Michel Pansard
La vidéo du pape François
Les droits des travailleurs et des chômeurs
Octobre 2017
La Croix