Votre Diocèse

Actualités

Bénédiction de l’Orgue de la Cathédrale
Cathédrale Liturgie

Bénédiction de l’Orgue de la Cathédrale

Dimanche 21 novembre 2021, 17h00

C’est en la fête du Christ-Roi que Mgr Pansard est venu en la Cathédrale de la Résurrection pour une liturgie exceptionnelle : la bénédiction de l’orgue à tuyaux.

© ADECE

Orgue, instrument sacré…

Dans Musica sacrae disciplina de 1955, on peut lire :

« Parmi les instruments qui sont autorisés dans les églises, l’orgue occupe à juste titre la première place car il est admirablement adapté aux chants et aux rites sacrés, il confère aux cérémonies de l’Église une splendeur étonnante et une magnificence toute spéciale, il émeut les fidèles par l’ampleur et la douceur du son, il comble leurs âmes de joie quasi céleste et les élève puissamment vers Dieu et vers le ciel. »

Effectivement, nous avons été comblés par cet instrument et le talent des organistes qui l’ont fait sonner.
De Johann Pachelbel à Wolfgang Amadeus Mozart, en passant par Jean-Sébastien Bach, le programme proposé pour faire découvrir l’orgue et ses sonorités était bien choisi.

La célébration

Habituellement, c’est l’office de vêpres qui est dit dans la cathédrale à ce moment-là de la journée. Cet élément a donc été pris en compte dans la préparation de la célébration et nous avons commencé par une hymne pour la fête du Christ-Roi.
Nous avons écouté la parole de Dieu, répondu par un psaume et avons écouté le commentaire de Mgr Pansard à propos de ces deux textes en lien avec notre célébration.
La bénédiction de l’orgue proprement dite est alors arrivée : après la prière consacrée, notre Évêque a béni et encensé l’instrument.
L’orgue a alors accompagné pour la première fois le chant de l’assemblée avec le Psaume 150.
Enfin, les organistes ont joué leurs plus belles pièces pour faire résonner l’instrument dans ce magnifique écrin qu’est la cathédrale de la Résurrection.

Et maintenant ?

L’orgue étant béni, il peut maintenant sonner lors des célébrations liturgiques pour accompagner le chant de l’assemblée. On peut aussi compter sur le répertoire de l’instrument pour nous faire entrer dans les différents temps liturgiques.
Par exemple, dans le temps de l’Avent, on peut jouer « Nun komm der Heiden Heiland » (issu de l’hymne grégorienne « Veni redemptor Gentium », avec un thème mélodique repris par bon nombre de compositeurs.
Au temps de Noël, on peut prendre exemple sur les pièces jouées par Gérard Sablier aux Grandes-Orgues de la Cathédrale Saint-Spire de Corbeil-Essonnes https://www.youtube.com/watch?v=Zobr84UJtR8
Et pour les autres temps liturgiques, chaque organiste peut proposer des pièces de son choix mais toujours en rapport avec ce qui est célébré : une pièce dont le thème est une hymne de carême ne sera pas jouée à Pâques !

Il est toujours possible de participer à la souscription ouverte pour le financement de l’orgue. 6580 euros ont déjà été recueillis.

Pour faire un don en ligne : https://dons.evry.catholique.fr/chantiers/

Télécharger le bon de souscription

Actualités du Diocèse

La Newsletter