Votre Diocèse

Actualités

Hanoukka
General Relations avec le Judaïsme

Hanoukka

Le rabbin Michel Serfaty et la communauté juive de Ris-Orangis invitent à l’allumage de la 4ème bougie le mercredi 1 décembre à 19h à la synagogue, 1 rue Jean Moulin.

Hanoukkia

Hanoukka, qui se célèbre du 25 du mois de Kislev au 2 du mois de Tebeth du calendrier hébraïque, se fêtera cette année du dimanche 28 novembre au soir au lundi 6 décembre.

L’observance de cette fête n’est pas fondée sur la Bible hébraïque – qui ne contient pas les livres des Maccabées relatant l’événement (1Maccabées 4, 52-59 et 2 Maccabées 10, 1-8) – mais sur le Talmud.

La fête trouve son origine dans la révolte, en 168/7 avant notre ère, de Judéens contre le souverain séleucide Antiochos IV. Ce dernier avait entrepris l’héllénisation de Jérusalem et avait ordonné l’introduction de cultes polythéistes en Judée et notamment au temple de Jérusalem. D’où la révolte d’un prêtre juif nommé Mattathias, poursuivie après sa mort par son fils Judas dit « le Maccabée » et ses frères. En 165 ou 164 avant J.-C., la victoire de l’armée de Judas à Bethsour permit aux révoltés de prendre le contrôle de la quasi-totalité de la ville de Jérusalem et de procéder à la restauration du Temple. On procéda à la ré-inauguration – hanoukka en hébreu – du temple et la petite fiole d’huile trouvée pour allumer la ménorah dura miraculeusement huit jours au lieu d’un seul.

La fête dure donc huit jours – une bougie supplémentaire étant allumée chaque soir à l’aide de la neuvième, le shamash (« serviteur » en hébreu).

 

Actualités du Diocèse

La Newsletter