Votre Diocèse

Actualités

Pèlerinage des Rameaux des jeunes de 18 à 30 ans
Pastorale des Jeunes

Pèlerinage des Rameaux des jeunes de 18 à 30 ans


En ce Dimanche des Rameaux 2021 nous a été donné de vivre un beau moment de fraternité et de convivialité entre jeunes de 18-30 ans issus de divers horizons de notre Diocèse d’Evry-Corbeil-Essonnes.

De fait, du « Pèlerinage des Étudiants de Chartres », rendez-vous annuel initialement prévu, nous avions dû passer dans un premier temps à une nouvelle version, où tous convergeraient pour la Célébration des Rameaux vers l’église Saint-Sulpice à Paris, pour nous en voir finalement, à quelques jours de la date du 28 mars, refuser l’autorisation (du fait de la règle des 30km).
Nous avions donc dû « inventer » in extremis cette troisième version du « pélé des Rameaux 2021 », avec un nouveau lieu de convergence, vers l’église Saint-Martin de Palaiseau, où nous avons pu, en communion spirituelle avec tous les autres diocèses de l’île de France, célébrer à 13h30 la messe des Rameaux.

Ce fut pour tous un moment très fort de communion et de recueillement, autour de la lecture à plusieurs voix de l’Evangile de la Passion de Notre Seigneur selon Saint Marc.
Notre évêque Mgr Pansard nous avait fait la joie de sa présence afin de présider cette célébration, et conformément au rite il avait été accueilli par les versets du Psaume 23 : « Qu’il entre, le roi de Gloire ! », tandis que tous brandissaient leurs rameaux pour qu’ils soient bénis.
La messe était concélébrée par le Père Gonzague Lalanne-Berdouticq, aumônier des écoles : Polytechnique, ENSTA, Telecom, ENSAE et SupOptique, le Père Dominique Degoul, aumônier de Centrale-Supélec et de HEC, et le Père Pierre-Yves Boyer, aumônier de l’Université Paris-Sud, et magnifiquement animée par deux chorales réunies, Alexandre Fournier-Montgieux conduisant les chants, et Arnaud Maury, de l’université Paris-Saclay, les accompagnant à l’orgue.

Puissent cette célébration, ainsi que les temps qui l’ont précédée la veille et le matin : en chapitres, en groupes d’aumônerie, les temps de service, de veillée (avec le Frère Paul-Adrien d’Hardemare), de relais nocturne de prière et d’adoration, avoir été vécus par tous comme des temps de ressourcement et d’apaisement en cette période compliquée,
comme une preuve, apaisante et intime, qu’il est toujours possible de construire ensemble des lieux de communion sincère et de chaleureuse fraternité, entre jeunes, en Église, en Christ.

Actualités du Diocèse

La Newsletter