Votre Diocèse

Histoire du diocèse

Le diocèse de Corbeil est créé le 9 octobre 1966 à l’occasion de la réorganisation de la province ecclésiastique (partition du diocèse de Versailles).
Son territoire correspond au département de l’Essonne à l’exception de 2 « communes » : Bonnelles et Sainte-Mesme (Yvelines) qui lui sont rattachées. Il est limitrophe des départements suivants : Yvelines – Hauts-de-Seine – Val-de-Marne – Seine-et-Marne – Loiret et Eure-et-Loir.

Le 1er janvier 1989, le diocèse reçoit le nom « d’Évry – Corbeil-Essonnes ».

Réalité diocésaine

Le siège de l’Évêché d’Évry – Corbeil-Essonnes, à Saint-Germain-lès-Corbeil jusqu’en 1984, a rejoint, depuis cette date, la réalité humaine en s’installant dans un bâtiment fonctionnel au cœur d’Évry (à moins d’une heure de tous les points du diocèse).

Le diocèse compte 109 paroisses ou groupements de paroisses, regroupés en 22 secteurs pastoraux et 5 vicariats sur deux zones (zone urbaine et zone verte).

À son service : en activité pastorale : 43 prêtres incardinés, 25 religieux, 46 prêtres venant d’autres diocèses. Ainsi que 26 prêtres ou religieux retirés, 9 prêtres ayant plus de 75 ans, 7 prêtres étudiants et 5 prêtres hors diocèse. 34 diacres permanents ont une activité pastorale dans le diocèse. La vie religieuse est représentée avec 30 congrégations féminines et 9 congrégations masculines implantées en Essonne, tant apostoliques que contemplatives. De nombreux laïcs sont investis dans la vie de leur Église, en particulier dans les Équipes Animatrices.
La vie de l’Église en Essonne prend en compte les diverses réalités humaines, physiques et économiques, jusque dans ses structures pastorales.

Le diocèse est placé sous la protection de Notre-Dame de Bonne-Garde, de Saint-Corbinien et de Saint-Spire.

  • Au cœur de notre diocèse se trouve la Basilique de Notre-Dame-de-Bonne-Garde, à Longpont-sur-Orge où depuis le XIe siècle jusqu’à nos jours des chrétiens honorent la Mère de Dieu. C’est sous ce vocable qu’à la demande de son premier évêque, le Pape Paul VI a nommé la Vierge Marie, patronne du diocèse.
  • Saint-Spire (aussi appelé Saint Exupère) : à cause des invasions normandes, ses reliques furent déposées à Palleau (Ballancourt) puis à Corbeil où elles trouvèrent asile définitif au milieu du Xe siècle dans une collégiale construite en son honneur. Cette église ayant été promue cathédrale en 1966, le diocèse se trouve placé sous la protection de cet évêque missionnaire.

  • La Cathédrale de la Résurrection se dresse à Évry, signe d’une communauté d’hommes et de femmes vivant l’Évangile au cœur de l’Essonne. Ouverte depuis Pâques 1995, inaugurée à Pâques 1996, consacrée à l’Ascension 1997, elle est sous la protection de Saint-Corbinien. Elle a reçu la visite du Pape Jean-Paul II le 22 août 1997, à l’occasion de la célébration des Journées Mondiales de la Jeunesse.
Actualités du Diocèse

La Newsletter

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.