Votre Diocèse

Actualités

La mission continue autrement pendant le confinement
General

La mission continue autrement pendant le confinement

Aumônerie Catholique
de la Maison d’Arrêt de Fleury-Mérogis

Le monde de la détention, par définition est un monde de confinement. Et depuis le 17 mars, la France entière est confinée.
On pourrait d’emblée croire que cela ne change rien pour les maisons d’arrêt comme celle de Fleury ou tout autre centre pénitentiaire. Bien sûr, intuitivement on sait que ce n’est pas le cas et les infos le montrent. Ce qui change, c’est que les détenus sont passés dans un mode de double confinement.
Si les parloirs ont repris, nous ne savons pas encore quand nous pourrons intervenir en détention pour rendre visite aux personnes détenues, animer les groupes bibliques et célébrer ensemble la messe. Tant que la situation durera, nous vous partagerons chaque semaine des extraits de lettres de personnes détenues, à qui nous envoyons une circulaire pour chaque dimanche, voire entretenons une correspondance plus personnelle 

Un Numéro vert et une permanence d’écoute ont été instaurés. Et nous invitons les personnes ayant une TV à profiter de l’émission « DÉ-CON-FI-NÉS » sur la chaîne LCP (canal 13), le vendredi à 19h30, (Rediffusions le samedi à 12h30 et le dimanche à 15h00), qui prend aussi en compte la situation des personnes incarcérées.

Voici quelques extraits de lettres reçues…

« Quant à moi, je ne sais plus que faire de mes journées. C’est la faute de personne, c’est moi qui tourne en rond. Mes amis, si par malheur, on ne se voit plus, sachez que je n’oublierai jamais tout ce que vous avez fait pour moi, que pendant quelques temps, vous m’avez donné courage et joie. Et vous étiez là pour m’aider à ce que ma croix me soit plus légère. Et je continuerai car il me manque encore quelque temps. Alors bonne santé et bonne chance» 
M., 5/4

« Au nom de tous nos frères, nous vous remercions de votre bienveillance et de votre soutien, ça compte beaucoup pour nous. Quelle joie de vous savoir en bonne et parfaite santé ! Vous nous manquez énormément, nous souhaitons que vous fassiez face au mieux à cette crise, et nous prions nuit et jour pour que nous puissions un jour nous retrouver pour la messe du dimanche. En attendant de vous retrouver, prenez soin de vous, de vos proches. Que le Seigneur vous bénisse et vous garde. Voici un chant pour vous.
Oh prends mon âme, prends-la, Seigneur, et que ta flamme brûle en mon cœur, que tout mon être vibre pour toi, sois seul mon maître, ô divin Roi. […]». 
Mu., 20/4 7

« Les courriers envoyés me vont droit au cœur merci ! surtout que je n’ai quasiment pas de correspondance. Malgré le confinement, j’ai obtenu une place d’auxi désinfection, ce qui est une vraie chance car il n’y a plus d’atelier confection depuis. » R., 23/4

« Comme une certaine habitude, je m’empresse de prendre le stylo pour répondre à ta lettre qui m’a trouvé avec un bon moral et une forme adéquate par la grâce de Dieu. Je prends soin de moi […] Vous êtes tous dans mes prières. Sinon, je tiens à te rassurer sur mon état d’esprit qui se porte bien car le Seigneur est avec moi et me guide. […]. Sois rassuré, je suis un homme debout et disposé. En ce qui concerne le psaume 15, je l’ai toujours médité. Tous les jours, je lis des Psaumes : 5, 7, 8, 9, 16, 17, 23, 25, 27, 31. L’après-midi : 51, 57, 60, 61, 63, 65. La liste est longue, mais j’y médite. […] J’ai bien la tête sur les épaules, je suis même plus sensible qu’auparavant. Le confinement n’est pas un hasard. Je profite énormément pour nettoyer ma tuyauterie émotionnelle pour un mieux-être et un mieux-devenir. […] Au plaisir »

********************

« Confinement, contention, détention, etc. Ce Covid19 n’épargne personne et c’est loin d’être fini ! La vie que Dieu nous a donnée, toujours pleine d’épreuves, ne nous fait pas oublier notre foi. La prière est nécessaire voire indispensable en ces moments troubles. C’est du jamais vu!! La planète entière tremble. Merci à vous de continuer à maintenir le lien de la croyance qui ôte la peur du jour pour un monde meilleur demain. Croire me fait me sentir invincible, mon âme ne peut mourir, mon corps si. Avec l’espoir de bientôt se revoir, je vous envoie mes vœux de bonne santé à tous. »
Ma., 30/4

********************

« J’ai bénéficié d’un aménagement avec la conditionnelle. Je suis vraiment peiné de ne pas avoir eu la grâce de vous remercier pour tout ce que vous m’avez apporté. J’aurais aimé vous dire en face tout le bien que j’ai partagé au groupe biblique ainsi qu’au culte. Vous avez un capital spirituel qui m’a profondément affecté positivement. Vous avez un grand cœur doté d’une humilité sans faille. Grâce à vous, depuis des mois, je me sens libre, je suis libre physiquement et psychologiquement aussi, car à travers les textes divins que nous avons partagés, cela m’a permis de reprendre confiance en moi et surtout d’accorder ma vie pour notre Seigneur, notre Père.
Si j’avais été présent au groupe, voici la prière que j’aurais souhaité partager : Seigneur, mon Père, je te remercie pour la grâce que tu m’accordes chaque jour. […]
Seigneur mon Père, tu es bon car même en prison tu m’as envoyé tes meilleurs anges pour me relever »

F., 25 mars 2020

********************

« Bien de savoir que vous allez bien, j’ai beaucoup pensé à vous, et je me suis inquiété, je ne savais pas que je pouvais vous écrire. Dieu merci vous allez bien. Ici tout va bien, toutes les activités sont supprimées jusqu’à nouvel ordre. Je vois le jeune qui fait le ménage. Il va bien. Vous nous manquez beaucoup. J’espère que ce confinement ne va pas durer longtemps. »
Mu., 1er avril 2020

********************

« Je vous remercie pour vos courriers pleins d’encouragement. Je suis confiné comme tout un chacun ici dans ma cellule. Plus de parloir, toutes les activités nous sont retirées. Du coup, la détention est encore plus dure et plus longue. Mais malgré tout cela, j’essaye de m’occuper le plus possible avec des devoirs que le scolaire nous envoie régulièrement, la lecture, le sport en promenade, la prière, la méditation de la parole.
Pour le moment, je suis encore ici, j’attends seulement mon tour pour la sortie.
Je me remets auprès de l’Éternel, et je vous remets aussi entre les mains de notre Seigneur Jésus-Christ. »

Ra., 10 avril 2020

Actualités du Diocèse

La Newsletter

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.