Photo

Appel décisif des jeunes

En ce dernier week-end de février 2021, ce sont 77 jeunes entre 11 et 18 ans et 3 adultes essonniens qui ont été appelés par notre évêque aux sacrements de l’initiation chrétienne.

Les consignes sanitaires nous ont contraints à vivre ce temps en trois fois sur l’établissement Saint-Charles d’Athis-Mons que nous remercions au passage : 2 sessions le samedi et 1 le dimanche matin.

Avant de célébrer ensemble, nous avions prévu un temps de « Labyrinthe » à l’instar de ceux de la grande tradition des pavements de cathédrale. L’idée étant de donner l’opportunité aux catéchumènes et aux personnes les accompagnant, un moment à la fois personnel et collectif, de vivre une série d’ateliers proposant diverses experiences spirituelles, symboliques, relationnelles en lien avec la vie chrétienne, la vie de baptisé(e).
Un labyrinthe, on s’y perd pour mieux se retrouver, mieux LE trouver. Dans l’une des arcanes, le père Michel Pansard attendait les candidats, disposé à les accueillir dans un espace cosy afin d’échanger. Ce dernier, nous partageant que ces moments de rencontre plus que de lui  permettre de poser un visage sur les lettres lui ayant été adressées auparavant, étaient des moments fraternels qui faisaient sa joie d’évêque : contempler ce que Dieu fait dans la vie des personnes.

Le groupe Worship Connect appelait ensuite à la louange, animant par la danse et le chant de la fête, les corps de ceux qui seraient plongés dans les semaines ou mois à venir dans la mort et la resurrection du Christ. Autour de l’évangile de la Transfiguration, Clément, leader du groupe et le père Michel PANSARD ont insisté sur l’importance de cultiver sa relation à Dieu dans la prière. L’évêque poursuivit en insistant sur l’importance de laisser le Seigneur habiter notre quotidien en « redescendant de la montagne », par la fréquentation de l’Écriture, la vie en Église, la fraternité, le pardon. Le flash saisissant d’une expérience telle que la Transfiguration pourrait nous déconnecter du réel alors qu’il s’agit d’un instant fondateur et ressourçant. C’est ainsi que, portant sur ses épaules une étole violette, chacun s’en est retourné pour vivre un Carême de conversion, où l’Eglise scrute ceux qu’elle appelle.
Bientôt c’est le Christ et sa resplendissante blancheur que vous revêtirez. Vous ne serez plus chrétiens catéchumènes mais chrétiens baptisés. Soyez bénis, ainsi que ceux qui vous auront accompagnés.

Actualités du Diocèse

La Newsletter

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.