Familles et société

Service diocésain de la Pastorale des Familles

325 […] Et, en outre, contempler la plénitude que nous n’avons pas encore atteinte, nous permet de relativiser le parcours historique que nous faisons en tant que familles, pour cesser d’exiger des relations interpersonnelles une perfection, une pureté d’intentions et une cohérence que nous ne pourrons trouver que dans le Royaume définitif. De même, cela nous empêche de juger durement ceux qui vivent dans des conditions de grande fragilité. Tous, nous sommes appelés à maintenir vive la tension vers un au-delà de nous-mêmes et de nos limites, et chaque famille doit vivre dans cette stimulation constante. Cheminons, familles, continuons à marcher ! Ce qui nous est promis est toujours plus. Ne désespérons pas à cause de nos limites, mais ne renonçons pas non plus à chercher la plénitude d’amour et de communion qui nous a été promise. 
(Conclusion d’Amoris Laetitia)



Une équipe diocésaine OUVRIR / FERMER

La pastorale familiale est au service de toutes les familles.
Elle accompagne les différentes étapes de la vie à la lumière de l’Évangile.
Elle coordonne et fait connaître les mouvements familiaux de l’Église. Ces mouvements offrent des propositions spécialisées aux couples, personnes seules et aux familles. Ils ont leur spécialités et leur autonomie mais sont membres de la pastorale familiale.
Elle met en oeuvre les moyens pour assurer une présence d’Église auprès des familles éprouvées par les deuils, les séparations, les ruptures, les handicaps.
Elle soutient la réflexion et la recherche.
Elle propose une aide à tous ceux qui, sur le diocèse, agissent dans le domaine familial.
Elle assure des liaisons avec les organismes ou associations à caractère non confessionnel.

Équipe diocésaine

  • Père Olivier MORAND – aumônier
  • Hélène LOIRATdéléguée diocésaine
  • Marie-Pierre BAUMHAUER
  • Michel SIMATIC
  • Ève-Michelle BOUNDIO

Service diocésain de la Pastorale des Familles, dans l’esprit de l’Évangile OUVRIR / FERMER

  • incite les acteurs pastoraux à tenir compte de toutes les situations familiales afin de les accueillir toutes, écouter, ne pas juger, discerner, chercher à les accompagner soit avec nos forces propres soit avec des professionnels.
    Le cadre est l’exhortation apostolique “Amoris Laetitia” post synodale du pape François, d’avril 2016 :
    « 315. La présence du Seigneur se manifeste dans la famille réelle et concrète, avec toutes ses souffrances, ses luttes, ses joies et ses efforts quotidiens […] »
  • essaye de favoriser le travail transversal dans le diocèse entre les services, les secteurs, les paroisses et mouvements familiaux. Chaque personne accompagnée a une histoire familiale spécifique dont chacun doit tenir compte.
  • cherche à créer un réseau afin de mutualiser les expériences et recherches.

    Une rencontre diocésaine annuelle avec des témoignages de différentes situations familiales est proposée largement aux acteurs pastoraux.

Quelques axes d’attention correspondant à des situations spécifiques des familles OUVRIR / FERMER

  • La préparation au mariage, l’accompagnement des couples et familles, l’aide à l’éducation des enfants (AFC chantiers éducation)
  • L’accompagnement des personnes dont la famille est concernée par le divorce et le remariage ; l’accompagnement des couples souhaitant demander la reconnaissance de nullité de leur mariage religieux.
  • L’accompagnement des personnes dont la famille vit des situations particulières :
    • couples en difficulté
    • familles concernées par l’homosexualité
    • familles ayant subi le deuil d’un enfant
    • familles concernées par le handicap
    • femmes en difficultés
    • familles concernées par le veuvage
    • couples en espérance d’enfant
    • couples confrontés à l’IVG, l’IMG, la mort in utero
  • L’accompagnement des personnes à tous les âges de la vie

Mouvements faisant partie de la pastorale familiale OUVRIR / FERMER

Familles ayant perdu un enfant OUVRIR / FERMER

Suite au Synode sur la Famille dès octobre 2015, et sensible aux points 20,21, 22, 23, 28 concernant les familles fragilisées,en lien avec Relatio Synodi, a été crée au diocèse d’Evry depuis septembre 2017,
un service d’accompagnement pour les familles ayant perdu un enfant.

Le service fonctionne avec une équipe de 7 membres dont
- Alain Ficheux, diacre en mission responsable du service diocésain Louis-Zélie chargé des familles ayant perdu un enfant.
- Isabelle Ficheux
- un séminariste,
- une responsable d’association,
- une psychanalyste,
- une sophrologue,
- une étudiante en droit.

 

Contact
Alain FICHEUX

Tél. 06 49 22 78 34 – courriel

Actualités du Diocèse

La Newsletter

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.