Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Célébrer, prier, étapes de la vie > Communautés > Missionnaires de Notre Dame d’Afrique

Missionnaires de Notre Dame d’Afrique

Communauté religieuse féminine

Srs. Blanches du Cardinal Lavigerie

Fondation et Spiritualité

Le cardinal Lavigerie, alors archevêque d’Alger, passionné pour le salut offert à tous en Jésus, fonde en 1869, à Alger, la Congrégation des Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique, pour l’évangélisation des peuples africains.

Selon l’esprit de Saint Ignace, elle est marquée par "un attachement fort et ardent à Jésus Christ", qui se traduit par "je suis tout à toi".

La contemplation cherche à regarder le monde avec les yeux de Dieu pour y découvrir des signes de sa tendresse. Du "Tout à Toi" jaillit le "Tout à tous"

Son but

Donner le témoignage de notre foi, jusqu’au don de notre vie si nécessaire.

Entreprendre une tâche à la fois spirituelle, humaine et sociale, dans le respect de la dignité des personnes et des valeurs africaines.

A ses missionnaires, hommes et femmes, le fondateur dit :
"soyez apôtres, ne soyez que cela, ou du moins, ne soyez rien que dans ce but-là, pour qu’un jour les africains deviennent leurs propres missionnaires".

Sa mission

- Envoyées : pour annoncer une Bonne Nouvelle pour tous et en témoigner
- Appelées à vivre : avec d’autres peuples et d’autres cultures dans un partage réciproque :

— Là où le Christ n’est pas connu
— Au service des églises locales
— Dans le dialogue avec les croyants de l’Islam
— Femmes avec les femmes sur le chemin de la libération
— Présentes aux situations de détresse en Afrique.

Sa devise : "Caritas"

Son emblème : un pélican nourrissant ses petits de son propre sang.

Son charisme :

- L’annonce à tous de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ.
- La lutte contre toute forme d’esclavage.
- Le travail pour la justice, la paix, le respect des cultures et de la création.
- Le désir de dialogue avec l’Islam, les autres religions et les traditions les plus diverses.
- La vie internationale dans le "tout à tous" qui appelle à la solidarité et au partage.

Aujourd’hui

Vivant en communautés internationales, nous essayons d’être signes d’unité, de réconciliation, découvrant, entre nous déjà, la richesse de nos différences et notre complémentarité.

Appelées et envoyées par Dieu, nous sommes poussées à aller vers d’autres peuples, d’autres cultures.

Disponibilité et engagement, caractérisent notre manière de nous situer dans nos responsabilités ecclésiales et professionnelles :

- Collaboration avec les églises locales, les aidant à continuer leur croissance et leur ouverture missionnaire, la formation d’apôtres, dans l’attention à l’inculturation.
- Développement intégral : santé (lutte contre le sida), accueil des réfugiés, enfants de la rue, veuves et orphelins, prisonniers, guérison des traumatismes, alphabétisation, enseignement, animation des communautés de base, catéchèse, développement, presse ... tout ce qui rend le monde plus humain, construit le Royaume.
- Prise en compte d’une façon spéciale de la dignité de la femme et de son rôle dans la société et dans l’église.
- 
Accompagnement de laïcs désireux de vivre dans l’esprit lavigérien, sur place ou dans d’autres pays.

Nous sommes plus de 1000 sœurs, de 28 nationalités, et travaillons dans 16 pays d’Afrique. Nous avons aussi des communautés en Europe, en Amérique du nord, au Mexique et aux philippines. Elles ont en majorité pour but de faire connaître le charisme, d’accueillir les sœurs revenant d’Afrique pour un congé ou pour raison de santé ou d’âge. Il y a 28 communautés en france

Certaines sont insérées en milieu migrant. Nous sommes particulièrement soucieuses de nous investir comme membres de l’église, dans le dialogue islamochrétien, la promotion de la femme, l’œcuménisme ... La prière et l’offrande des maladies et de la vieillesse , sont la tâche plus particulière de nos sœurs années.

Formation

Après un stage dans une communauté en France, la formation se fait en Afrique, en milieu international.
Le noviciat francophone se trouve actuellement au Burkina Faso, le noviciat anglophone en Tanzanie.

A Verrières le Buisson

Maison de retraite, nous sommes en général 51 religieuses, dont la moitié a de 90 à 100 ans ! ayant vécu de nombreuses années dans divers pays d’Afrique.

Nos journées sont rythmées par :
- l’Office de Laudes à 7h45 (sauf le jeudi à 7h15)
- L’Eucharistie à 10h45 (sauf le jeudi à 7h30 et le dimanche à 8h00 et 10h30) et l’Office des Vêpres à 18h30.

Le vendredi, il y a une prière pour les Vocations à 18h10 et, le premier vendredi du mois, l’adoration du Saint Sacrement de 15h00 à 18h50. Ces temps de prière sont ouverts au public.

En plus de ceux-ci, chaque sœur organise son temps de prière personnelle, oraison, lecture ...cependant, une lecture spirituelle est prévue chaque jour ou presque à 17h55 à la communauté, retransmise dans les chambres pour les mal-entendantes. Sauf pendant les mois d’été, une conférence a lieu trois fois par mois par le Père Aumônier sur divers sujets, selon la demande des sœurs (Actes des Apôtres, Lettres de Saint Paul ... ou sujets d’actualité).

Une récollection a lieu chaque premier vendredi du mois, précédée la veille d’une rencontre communautaire, et une retraite annuelle d’une semaine, en général en septembre, pour les sœurs qui ne participent pas à une retraite à l’extérieur.

La communauté est divisée en trois groupes, qui se réunissent chaque semaine ou tous les 15 jours. En plus des réflexions proposées par la Congrégation ou la Région, chaque groupe s’organise et la rencontre communautaire est animée par l’une ou l’autre sœur, à tour de rôle. Des émissions à la télévision sont proposées en plus des informations du soir, et des vidéo sont passées régulièrement pour celles qui le désirent.

Lors de visites, particulièrement de Missionnaires de passage, nous leur demandons de donner leur témoignage ou de parler du pays où ils ont vécu.

Plusieurs sorties sont organisées chaque année par la Direction, pour celles qui le peuvent et une quinzaine de sœurs sont accueillies dans leur famille ou chez des amis au cours des mois d’été.

Un certain nombre de sœurs ont encore un petit apostolat à l’extérieur : catéchèse, mouvement de retraités, permanence à la paroisse, équipe de funérailles, œcuménisme, dialogue Islam , ACAT, rencontres africaines, visites des personnes âgées ou malades, chez elles, à l’hôpital ou dans les maisons de retraite ... sans oublier l’entraide fraternelle auprès de nos sœurs mal-voyantes ou mal-entendantes de la communauté. Des parties de scrabble ou d’autres jeux sont aussi organisées. La préparation de la liturgie et les répétitions de chants des "choristes" ont aussi leur place, et les promenades dans le parc ou à l’extérieur sont appréciées, de même que la lecture de livres, revues et journaux.

Malgré l’âge certain des sœurs, les journées sont bien remplies pour la plupart d’entre elles, d’autant plus que le rythme est plus lent et les moments passés à la chapelle près du Seigneur plus nombreux.

Voilà un petit aperçu de la vie de nos sœurs aînées à Verrières le Buisson.

Contacts
- 138 rue d’Estienne d’Orves
91370 VERRIERES LE BUISSON
Tél. : 01.69.20.26.63

- 26 rue Gay-Lussac - 75005 Paris
Tél. : 01.43.54.48.93
Fax : 01.43.54.97.20

- Mail
- Toile

Comment faire durer mon couple ?
en lien avec le synode sur la famille à Rome
Une vidéo du Jour du Seigneur En 2 minutes, le P. Cédric Burgun, prêtre de la Communauté de l’Emmanuel, vous délivre sa recette de l’amour durable, inspirée du pape François. 3 ingrédients suffisent !

La Croix