Votre Diocèse

Actualités

5è journée Mondiale des Pauvres
Secours Catholique Solidarité

5è journée Mondiale des Pauvres


Instituée par le pape François et fixée au 33e dimanche du temps ordinaire, pour cette cinquième édition le Pape François invite les catholiques à recevoir « les pauvres comme sacrement du Christ» et d’avoir une intention particulière pour eux. Cette année elle sera célébrée le dimanche 14 novembre.

Message du pape François

« Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous »(Mc 14, 7). Jésus a prononcé ces paroles dans le cadre d’un repas à Béthanie, dans la maison d’un certain Simon dit « le lépreux », quelques jours avant la pâque. Comme le raconte l’évangéliste, une femme était entrée avec un vase d’albâtre rempli d’un parfum très précieux et l’avait versé sur la tête de Jésus. Ce geste avait suscité un grand étonnement et a donné lieu à deux interprétations différentes.

La première est l’indignation de certains parmi les personnes présentes, y compris les disciples qui, compte tenu de la valeur du parfum – environ 300 deniers, soit l’équivalent du salaire annuel d’un travailleur – pensent qu’il aurait été préférable de le vendre et de donner le produit aux pauvres. Selon l’Évangile de Jean, c’est Judas qui se fait l’interprète de cette position : « Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum pour trois cents deniers que l’on aurait donné à des pauvres ? » Et l’évangéliste note : « Il parlait ainsi, non par souci des pauvres, mais parce que c’était un voleur : comme il tenait la bourse commune, il prenait ce que l’on y mettait. » (12, 5-6). Ce n’est pas un hasard si cette critique sévère vient de la bouche du traître: c’est la preuve que ceux qui ne reconnaissent pas les pauvres trahissent l’enseignement de Jésus et ne peuvent pas être ses disciples. Rappelons-nous, à cet égard, les paroles fortes d’Origène: « Judas semblait se soucier des pauvres […]. S’il y a maintenant encore quelqu’un qui détient la bourse de l’Église et qui parle en faveur des pauvres comme Judas, mais qui prend ce qu’on y met dedans, alors qu’il ait sa part avec Judas » (Commentaire à l’Évangile de Matthieu 11, 9)…
Lire la suite en ligne

Le dimanche suivant, 21 novembre 2021 aura lieu la journée nationale du Secours Catholique Caritas France et sa collecte.
Ces deux rendez-vous peuvent sensibiliser à mettre les personnes ayant une vie difficile, précaire, au cœur du cheminement de nos communautés. Dans notre diocèse, au sein de nos paroisses, mouvements et services, notre Église doit être particulièrement attentive à être présente aux plus pauvres.

Ces journées sont un appel pour qu’au quotidien nous ayons ce souci d’atteindre les personnes vivant la précarité autour de nous et de les accueillir dans nos communautés. Aujourd’hui, comment l’Église va-t-elle être présente auprès des personnes aux ressources amoindries par la pandémie et la situation économique délicate ?

Chacun de nous le peut en témoignant de la fraternité expérimentée avec les personnes vivant des précarités, en changeant pour un regard bienveillant et fraternel sur nos frères et sœurs en difficulté, en accueillant nous-mêmes en vérité nos propres fragilités.

Télécharger l’argumentaire du Secours Catholique pour la collecte du 20 et 22 novembre

Actualités du Diocèse

La Newsletter