Contact S'identifier
Diocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - AccueilDiocèse d'Evry - Corbeil Essonnes - Accueil

Catholiques en Essonne

Donner en ligne

Accueil > Découvrir l’Église en Essonne > Mouvements, services, solidarité > Pastorale des Cités

Pastorale des Cités

Contacts diocésains

-  Vicaire épiscopal : P. Christian MALRIEU
-  Déléguée diocésaine : Sylvie Petibon

- Membres de l’équipe
Père Jean-Pierre ZIMILLE-TRAN
Sr Annick LE MAY
Père Eudes SAMBA

- Contact pour la Pastorale des Cités
Sylvie Petibon
Tél. 06 62 49 91 55
Mail

Actualités


L’enquête sur l’évangélisation en monde populaire, conduite durant la période de mars à juin 2010, s’est conclue dans le colloque du samedi 21 mai 2011 au cours duquel a été remis un document de synthèse. Ce travail est l’occasion pour nous d’exprimer notre reconnaissance à nos collaborateurs, prêtres et laïcs et d’ouvrir les yeux et les oreilles. En relisant ces témoignages monte en notre cœur un chant d’action de grâce.

L’enquête manifeste l’important investissement que vous engagez pour rejoindre les personnes des milieux populaires. Combien d’initiatives, quelle énergie pour rejoindre ces personnes sur le terrain ! L’Esprit est à l’œuvre.

Dans les cités, dans les quartiers populaires, les conditions de vie quotidiennes sont difficiles. Et pourtant la volonté de vivre ensemble vous anime. Souvent des merveilles de solidarité s’y vivent. Des évènements, parfois des deuils, sont l’occasion de grands élans de solidarité. La générosité s’organise.

Être à l’écoute, c’est l’attitude d’esprit que nous percevons à travers les témoignages entendus ; attitude nécessaire pour se faire proche. Jésus le premier a ainsi rejoint les disciples d’Emmaüs et s’est intéressé à ce qu’ils faisaient. Puissent nos communautés être ainsi animées d’un grand mouvement : aller vers ceux qui ne viennent pas, chercher à les rejoindre, leur permettre de prendre leur place au risque de questionner voire de déranger. Cela est déjà à l’œuvre : fête paroissiales et initiatives de quartier, mouvements éducatifs de jeunes, partage en ACO, mission d’évangélisation dans les quartiers…

Un mot revient souvent, le partenariat. Plus qu’ailleurs, l’apostolat en monde populaire nécessite la capacité d’entrer en contact avec des partenaires, au cœur de la cité comme au sein de l’Église. Dans cet esprit, beaucoup de chrétiens venus de la migration communiquent le flux de vie et de foi qui les habite. Cette estime réciproque appelle un changement de regard nécessaire et fécond.

De manière confiante ou de manière provocante, les jeunes posent la question : « Croyez-vous qu’un amour humain durable soit possible ? ». Face à cette question, les parents se tournent vers l’Eglise, l’un de leurs partenaires dans l’éducation de leur enfant : aumôneries, scoutisme, patronages, ACE, JOC, groupes paroissiaux, Enseignement Catholique… A travers ces institutions, nous avons un travail important à faire pour encourager les familles dans la solidité.

Nous exprimons notre reconnaissance aux religieuses et aux religieux présents dans nos cités et nos quartiers populaires. C’est un témoignage fort qu’une vie fraternelle est possible entre diverses cultures. Cette fraternité a sa source dans le Christ ; elle se nourrit du partage, de la Parole de Dieu et de l’Eucharistie. De nouvelles formes de présence apparaissent ici ou là, comme des couples d’accueil ou l’expérience du Rocher.

Si le témoignage de la vie demeure la première forme de témoignage pour tout chrétien, une parole doit révéler la source de cette vie. Le Nom de Jésus est un trésor que nous devons annoncer de manière explicite.

Pour soutenir la mission de l’Église dans les quartiers populaires, nous mettons en œuvre une réflexion sur « l’Église partenaire des familles dans l’éducation de leur enfant ». Cette réflexion trouvera sa conclusion dans un colloque au printemps 2013. Celui-ci recueillera les premiers fruits du Synode sur la Nouvelle Evangélisation. Nous sommes en train de composer l’équipe à qui nous confierons cette mission.

Fête de la Toussaint 2011
Cardinal André Vingt-Trois
Mgr Eric Aumonier
Mgr Pascal Delannoy
Mgr Gérard Daucourt
Mgr Michel Dubost
Mgr Albert-Marie de Monléon
Mgr Jean-Yves Riocreux
Mgr Michel Santier
Mgr Jérôme Beau
Mgr Nicolas Brouwet
Mgr Renauld de Dinechin
Mgr Eric de Moulins-Beaufort
Mgr Jean-Yves Nahmias

Retour en images

Huit clubs d’ACE (avec leurs responsables et pour certains, leurs parents) et un groupe d’adultes de la Pastorale des Cités ont participé à cette journée ; cela représentait 70 enfants et une quarantaine d’adultes.

ACE_01-05-11-2 ACE_01-05-11-8

C’est donc un bon groupe qui s’est retrouvé au métro Barbès, par ce dimanche ensoleillé, pour gravir et découvrir la Butte-Montmartre.
L’an dernier, nous avions découvert la Montagne Ste Geneviève.
Cette année, nous avons fait connaissance avec un autre mont de Paris : Montmartre

ACE_01-05-11-14 ACE_01-05-11-9

C’est le plus haut mont de Paris. Son nom vient probablement de l’époque gallo-romaine : mont dédié à Mars, dieu de la guerre.
Au départ, tous se sont vus remettre un livret de rallye et un plan. Puis ils se sont acheminés, à travers le marché st Pierre au premier point de rendez-vous où l’"écharpe de ralliement" leur a été remise.
Le deuxième rendez-vous était au pied du funiculaire, pour éviter les 220 marches qui séparent le bas de la butte au parvis du Sacré Coeur, ce petit trajet fut bien apprécié !
A l’arrivée, déjà la foule se densifiait ; beaucoup de monde se dirigeait vers la basilique pour la messe de 11h en lien avec la retransmission de la béatification de Jean-Paul II. Tant et si bien que les adultes qui avaient souhaité participer à cette messe n’ont pas pu pénétrer dans la basilique.
Les enfants, leur côté, ont pu admirer le panorama sur Paris visible du belvédère du Sacré Coeur et ils ont pu repérer divers monuments de Paris et notamment St Etienne du Mont et le Panthéon qu’ils avaient découvert l’an dernier...
Au square de la Turlure, tous les groupes se sont retrouvés et installés pour répondre aux questions du livret et jouer « les artistes en herbe » en dessinant des petits poulbots de Montmartre puis ce fut le pique-nique tiré du sac.
En début d’après-midi, en compagnie d’une religieuse bénédictine du Sacré-Cœur, enfants (et adultes) se sont rendus dans le chœur du Sacré-cœur pour un temps d’intériorisation pour les uns , de prière ou d’adoration pour les autres.
Ce fut un moment très intense mené par la religieuse qui a captivé l’attention des enfants en mettant l’accent sur le sens de s’aimer les uns les autres (à l’image de Jésus) plutôt que de se faire du mal... Les enfants ont pu déposer leur petits cœurs où ils avaient écrits le nom des personnes à qui ils voulaient penser.

ACE_01-05-11-14 ACE_01-05-11-7
ACE_01-05-11-6 ACE_01-05-11-5

Puis ce fut le départ du rallye aux étapes duquel diverses choses les attendaient. Ainsi, tous ont pu découvrir la vigne de Montmartre, la place Dalida et la statue de l’illustre chanteuse, la maison de Francisque Poulbot, dessinateur et défenseur en son temps (de guerre) des enfants orphelins qui traînaient dans le rues : « les petits Poulbots », le dernier moulin de la Butte (le moulin de la Galette) où ils ont reçu leur galette et enfin, le passe Muraille, sculpture étrange au pied de laquelle leur a été offert leur brin de muguet !

A l’arrivée de ce rallye, deux petits trains touristiques les attendaient pour un circuit commenté de Montmartre.

ACE_01-05-11-4
ACE_01-05-11-3

Après cette ballade, retour au square de la Turlure pour terminer par un goûter cette journée bien remplie
Vers 17h , les groupes ont pris le chemin du retour avec des images et des souvenirs plein la tête et la joie au cœur !

Mgr Michel Pansard
En juillet, le pape François appelle à prier pour une justice source d’espérance
La Croix