l'Évêque

Paroles de l'Évêque

Quelle drôle d’année !

Quelle drôle d’année !

Nous espérions peut-être vivre la rentrée « comme avant », après un été qui aurait fait disparaître la covid-19. Elle est toujours là et il nous faut apprendre à vivre avec et avec des masques qui empêchent de voir le visage et obligent à sourire avec les yeux. Depuis plusieurs mois, cette situation épidémique frappe par son ampleur et son universalité. Inédite et durable, elle a un impact sur nos vies personnelles et sociales.

  • Elle a transformé nos modes de vie, bouleversé nos relations, nos manières de travailler et d’étudier.
  • Le légitime souci de la santé et de la protection des plus fragiles d’entre nous, a entraîné des dégradations ou des morts relationnelles, car le soin n’est pas que corporel mais aussi relationnel.
  • Notre vie de prière et sacramentelle, notre communion au Christ et entre nous, ont aussi été atteintes. Le rassemblement dominical, la participation au repas du Seigneur nous ont manqué et nous ont obligés à approfondir d’autres modes de communion. La prière personnelle ou familiale, la méditation et le partage des Écritures ont été renouvelés.
  • Malgré l’avalanche de milliards, une crise sociale durable commence, faillites d’entreprises, pertes de travail, jeunes ayant du mal à trouver du travail au sortir de formation, fractures sociales qui risquent de s’aggraver…
  • La sortie du confinement a été pour beaucoup une libération joyeuse. Avec l’été, beaucoup ont pu goûter autrement des vacances, découvrir ou redécouvrir de belles régions de notre pays, passer du temps en famille, retrouver des amis, participer à des rencontres, vivre des camps scouts, se ressourcer…

Nous vivons cette rentrée dans le brouillard, mais vivre avec une part d’incertitude et des inquiétudes légitimes ne nous a pas empêchés d’avancer et de faire confiance. Cette crise a aussi révélé le sens de la responsabilité et le civisme de la population dans le suivi des recommandations sanitaires. Elle a réveillé chez beaucoup, le sens de la solidarité et de la fraternité envers les proches, les voisins, les plus exposés. Des citoyens ont fait le choix de soutenir l’économie locale, des entreprises ont œuvré pour maintenir les emplois, pour déployer de nouvelles activités. Nous avons aussi redécouvert l’importance de tous ceux, souvent peu considérés, dont le métier consiste à prendre soin ou à assurer des services vitaux dans nos quartiers et dans nos villes. Nous le pressentons, nous ne pouvons revenir au mode d’avant, car nous ne sortirons pas de cette crise sans transformation de nos vies personnelles et de notre vie en société.  

La belle figure du croyant qu’est Abraham qui « partit sans savoir où il allait [1]» mais qui avance dans la foi, appuyé sur une Parole, une promesse, peut nous aider. De même, la prière des psaumes, au cœur même de situations difficiles voire désespérées, redonne force, courage et espérance pour marcher [2] en nous aidant à faire mémoire de l’engagement de Dieu dont témoignent les Pères, les Écritures. La mémoire de la Création et du projet d’alliance de Dieu est aussi un soutien aux heures sombres de la vie [3] car « tout est à toi, maître de la vie [4]».

L’ensemble des Églises et communautés chrétiennes [5] nous invite à commencer cette année par « un mois de la création », belle occasion au moment où les inquiétudes ne manquent pas, d’entretenir et de garder une attitude d’émerveillement et de louange avant de commencer le 4 octobre prochain notre marche ensemble, notre synode diocésain.

Loué sois-tu Mon Seigneur avec toutes les créatures [6] !

Une année nouvelle commence, année reçue de toi Père, nous l’avons remise d’avance en tes mains, telle qu’elle sera [7] !

+ Michel Pansard
Évêque d’Évry-Corbeil-Essonnes


[1] Lettre aux hébreux 11, 8
[2] Ps 21, 30, 41, 76, 137
[3] Livre de Daniel 3, 25-90, le cantique des 3 jeunes gens
[4] Livre de la Sagesse 11,26
[5] https://www.egliseverte.org/wp-content/uploads/2020/06/Season-of-Creation-2020-Guide-French.pdf
[6] Prière de saint François d’Assise
[7] D’après une hymne de la liturgie des heures : « un jour nouveau commence » aux laudes du lundi IV,

Télécharger le texte

Actualités du Diocèse

La Newsletter

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.