Pastorale liturgique et sacramentelle

Servants d’Autel

L’Église connaît aujourd’hui un véritable renouveau de la fonction des servants d’autel dans notre pays. Dans beaucoup de paroisses, on assiste à la création de groupes à l’initiative de parents, de prêtres ou de séminaristes. Actuellement, plus de trente mille enfants et adolescents se sont engagés dans ce service et trouvent ainsi leur place dans nos assemblées.Retour ligne automatique
Ainsi, cette pastorale dépasse le seul service liturgique. Elle est un lieu de proposition et d’approfondissement de la foi chrétienne. Les jeunes y trouvent une formation liturgique, une certaine catéchèse, une expérience fraternelle de convivialité, de découverte et de vie en Église.
Le 2 août 2006, lors de l’audience papale, le pape Père Benoît XVI s’adressait aux Servants d’Autel.
«  Je ne vous appelle plus serviteurs mais amis ; demeurez dans mon amour et vous porterez beaucoup de fruit » (cf. Jn 15, 9. 15 et s.). 
Je vous y invite : écoutez cette voix ! Le Christ n’a pas dit cela seulement il y a 2000 ans ; il est vivant et il vous le dit à vous maintenant (…) La vocation de chacun est différente, mais le Christ veut faire amitié avec tous…

Lire la suite



Quelques repères pour le servant d’Autel OUVRIR / FERMER

Le sanctuaire ou le chœur

Dans une église, c’est la partie située autour de l’autel principal : c’est là que se déroulent les célébrations liturgiques et spécialement l’Eucharistie. Le sanctuaire est plus élevé que la nef, l’autel étant lui-même placé à un niveau supérieur du sanctuaire. Il convient de distinguer le sanctuaire, où sont placés l’autel et le chœur avec les stalles, réservé au clergé.

Comment préparer le sanctuaire ou le chœur avant la Messe
Il y a beaucoup de choses à faire, pour cela tache de venir à l’avance à l’église.

  1. Vérifier que la nappe d’Autel est mise correctement.
  2. Déposer le lectionnaire à l’ambon et l’ouvrir à la bonne page.
  3. Allumer les cierges. (Pendant le temps pascal, ne pas oublier le cierge pascal.)
  4. Préparer la crédence : les burettes contenant l’eau et le vin, les hosties à consacrer, le calice avec le purificatoire, la pâle, la patène avec la grande hostie, le corporal.
  5. S’il t’appartient de le faire, n’hésite pas de demander au sacristain de regarder si la réserve eucharistique est en quantité suffisante au tabernacle.

Au bout de ce travail matériel, il est important que tu prépares ton cœur : tu peux te recueillir et prier quelques minutes devant le tabernacle.
Mais, qu’est-ce que ce qu’un tabernacle ? Il contient la réserve eucharistique -la présence réelle du Christ- destinée aux malades. La présence de la réserve eucharistique est indiquée par une lumière rouge qui permet à tout chrétien de repérer le tabernacle lorsqu’il entre dans une église.
N.B. Lorsqu’on passe devant l’Autel ou devant le tabernacle contenant Jésus, il est important de faire une génuflexion ou une courbette.

La sacristie

  1.  C’est la partie de l’église où le prêtre, les autres prêtres, le diacre, les ministres laïcs (p.ex. les servants d’Autel) revêtent les ornements.
  2. Les couleurs liturgiques des ornements
    • Blanc : l’habit liturgique du servant d’Autel est blanc. La couleur blanche symbolise la pureté de cœur avec laquelle nous devons sans cesse servir le Seigneur. Selon le Concile Vatican II, ce vêtement est porté par tous ceux qui accomplissent une fonction liturgique : le prêtre et les autres ministres ordonnés et laïcs. Le blanc, couleur de joie, convient à toutes les fêtes du Seigneur, de la Sainte Vierge et des saints.
    • Rouge : couleur de sang et de feu, est réservé à la Passion de notre Seigneur, aux fêtes des apôtres et des martyrs, à la Pentecôte et aux Messes votives du Saint-Esprit.
    • Vert : couleur de l’office des dimanches dans l’année ainsi qu’en semaine (durant le Temps ordinaire) en dehors d’un temps liturgique particulier ou si l’on ne célèbre pas une fête particulière du sanctoral.
    • Violet : convient aux temps de pénitence : Avent, Carême, Défunts. Le violet est aussi utilisé aux obsèques (funérailles) chrétiennes.

À ces quatre couleurs, on peut ajouter :

    • La couleur rose : peut remplacer le violet, le 3ème dimanche de l’Avent
      (Gaudete), et le 4ème dimanche de Carême (Laetare). Cependant, l’Église n’en
      fait pas une obligation, étant donné que certaines sacristies ne disposent pas
      d’ornements de couleur rose.

Pour conclure ces quelques remarques, les conseils ci-après peuvent être utiles pour la conduite
à tenir avant la célébration :

  • Tu vérifies que le col de ton aube soit bien en place (tu peux te faire aider par tes coéquipiers).
  • Lorsque tu montes les marches du chœur, soulève ton aube pour ne pas te prendre les pieds dedans.
  • Tu ranges correctement ton aube (et la croix pectorale) dans l’armoire pour ne pas la salir.
    Après la célébration, tu vérifies si elle est encore propre. Si elle devient sale, tu la remportes chez
    toi pour la laver.

La prière du jeune Servant d’Autel OUVRIR / FERMER

Seigneur, apprends-moi à toujours mieux te rendre grâce
Pour les merveilles que tu as faites
À te découvrir dans ta parole
À te découvrir dans mes frères.

Fais de moi un loyal serviteur
Témoin de ta présence
Proclamant ta bonne Nouvelle
Portant ta lumière avec joie.

Donne-moi d’être sans cesse disponible à mes frères
Semeur d’amour et de paix
À l’exemple de Marie, mère de ton fils,
Et notre mère à tous.

Secours-moi dans les difficultés
Aide-moi à ne pas avoir peur pour m’engager
Afin que ton règne vienne
Sur la terre comme au ciel

Amen.

Actualités du Diocèse

La Newsletter

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies dans les conditions prévues par nos mentions légales.